Connect with us

Faits divers

Un bébé dans le coma après avoir été secoué par son oncle

Le 15 décembre dernier, une femme a confié son bébé durant plusieurs heures à son oncle sous curatelle à cause d’une déficience intellectuelle

Publié le

Coma Enfant

Le 15 décembre dernier, une femme a confié son bébé durant plusieurs heures à son oncle sous curatelle à cause d’une déficience intellectuelle.

L’homme de 35 ans a secoué l’enfant car il pleurait alors qu’il essayait de lui donner son biberon.

Puis, n’arrivant pas à faire cesser ses pleurs, il l’a mis sur son tapis d’éveil et s’est mis à jouer à la console.

Ce n’est que deux heures plus tard qu’il a appelé les secours.

Le bébé, âgé de 8 mois, a été transporté à l’hôpital où il se trouve toujours aujourd’hui dans le coma.

Le trentenaire a été mis en examen et placé sous contrôle judiciaire par le juge des libertés et de la détention. Le parquet a fait appel de cette décision et demandé son placement en détention provisoire.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Faits divers

Elle se refuse à son mari, il lui arrache l’oreille

AFP

Published

on

By

Ces faits particulièrement sordides ont eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi à Vitry-sur-Seine, en région parisienne. Sous le prétexte que sa femme ne voulait pas céder à ses exigences sexuelles, l’époux frustré lui a mordu l’oreille et « arraché un bout de chair », relate Le Parisien.

L’alerte a été donnée vers une heure du matin, sans que l’on sache si les forces de l’ordre ont été contactées par la victime ou par le voisinage. Lors de l’intervention, les policiers ont retrouvé l’épouse en état de détresse et l’oreille en sang. L’agresseur était toujours au domicile et a refusé d’obtempérer, obligeant les agents à « faire usage de leur pistolet à impulsion électrique », précise Le Parisien.

L’épouse a été transporté à l’hôpital. Les trois enfants du couple ont été placés chez un proche parent de la famille.

Lire la suite

Faits divers

Belgique: Un élève de sixième primaire décède en classe de neige

Published

on

Un élève de sixième année de l’Institut du Sacré-Cœur de Mons a perdu la vie dimanche matin alors qu’il se trouvait en classe de neige avec sa classe en Haute-Savoie, en France, rapportent nos confrères de SudPresse. Le petit garçon aurait été victime d’une rupture d’anévrisme.

Les élèves doivent normalement rentrer en Belgique samedi.

Une assistance psychologique a été mise en place sur place, ainsi qu’à l’école, a précisé Jean Saint-Ghislain, le président du pouvoir organisateur de l’école, à SudPresse.

Lire la suite

Faits divers

Belgique- Un homme retrouvé mort à Zottegem: son épouse et sa fille interpellées

Published

on

By

Le cadavre d’un homme de 61 ans, dont le décès semble avoir été violent, a été découvert dans la nuit de dimanche à lundi à Sint-Maria-Oudenhove, sur la commune de Zottegem, en Flandre orientale. Selon les premières constatations, la mort a eu lieu dans un contexte de violences intrafamiliales, indique la section d’Audenarde du parquet de Flandre orientale.

Les services de secours ont été appelés à intervenir dans une habitation de la Mijnwerkersstraat vers 23h00. Ils y ont constaté le décès du sexagénaire, qui y habitait. L’homme, Dirk Z., aurait été tué de manière violente, mais on ne sait pas encore comment ni dans quelles circonstances.

Deux personnes, la femme et la fille de la victime, ont été interpellées pour être entendues. L’épouse de Dirk Z. sera présentée mardi à un juge d’instruction, suspectée d’assassinat. Il n’existe par contre aucune preuve évidente de la culpabilité de la fille du sexagénaire. Celle-ci a donc été libérée après son interrogatoire.

L’habitation et la voiture de la famille ont été placées sous scellés.

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement