Connect with us

Football

Premier League: Manchester United sur sa lancée, Chelsea cale

AFP

Publié le

Les Red Devils ont obtenu un quatrième succès de rang à Newcastle (2-0) et confirment que leur rétablissement est en bonne voie, alors que Chelsea n’a pu faire mieux qu’un match nul face à Southampton (0-0) avant le choc de cette 21e journée du championnat d’Angleterre, Manchester City – Liverpool.

La formation de Pep Guardiola (3e, 47 points) devra à tout prix l’emporter jeudi (21H00) pour rester au contact des Reds (1er, 54 points).

A Manchester United, tout sourit à Ole Gunnar Solskjaer ! Le successeur de José Mourinho sur le banc de MU a obtenu sa quatrième victoire de suite, en quatre matches, à Newcastle (2-0).

Encore une fois, il s’agissait d’un adversaire de la seconde moitié de tableau, ce qui relativise la portée de ce succès. Mais pour la première fois, Man United n’a pas encaissé de but, un signe qui n’est pas anodin sur la réalité du rétablissement des Red Devils.

Solksjaer a aussi renforcé sa cote de popularité en réalisant un coaching gagnant à la 63e minute du match: Lukaku est entré à la place de Martial et le Belge a ouvert le score moins d’une minute plus tard.

Rashford a inscrit un second but à la 80e minute et assuré ces trois nouveaux points, qui permettent aux Mancuniens, sixièmes, de revenir à six points de Chelsea, premier qualifiable pour la prochaine Ligue des Champions.

Chelsea muet

De son côté, Chelsea a en effet dû se contenter d’un piètre match nul face à Southampton (0-0), une mauvaise affaire dans la course à la qualification pour la prochaine C1, puisque les Blues (4e, 44 points) voient Arsenal (41 points) et Manchester United (38 points) revenir au galop.

Même si les hommes de Maurizio Sarri se sont créé les principales occasions, ce score de parité est logique, et en dit long sur les carences de l’effectif londonien.

Malgré la nécessité de l’emporter, Sarri n’a pu faire entrer que deux joueurs en cours de match. En l’absence d’Olivier Giroud (blessé à la cheville le week-end dernier à Crystal Palace), l’entraîneur italien ne disposait tout simplement plus d’attaquant ou de joueur offensif sur le banc après les entrées de Loftus-Cheek et Fabregas.

Dans une première mi-temps très terne, les joueurs de Chelsea ne se sont procuré que deux occasions de but par l’intermédiaire de Morata (12e), puis de Hazard (35e) sur une suberbe ouverture d’Antonio Rudiger).

Plus souvent menacés en seconde période, voire rudoyés au milieu de terrain, les Blues n’ont mis Angus Gunn à contribution qu’à trois reprises, notamment à la toute dernière seconde, sur une frappe de Marcos Alonso.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Football

PSG: Neymar touché au pied droit, risque de rechute

AFP

Published

on

By

Neymar saison 2, le cauchemar recommence? À trois semaines du choc contre Manchester United, l’attaquant star du PSG souffre d’une « réactivation douloureuse de la lésion du cinquième métatarsien » au pied droit qui avait écourté sa saison dernière.

« Le traitement dépendra de l’évolution dans les prochains jours » et « toutes les options thérapeutiques doivent être envisagées », annonce le PSG dans son communiqué.

Le Brésilien de 26 ans a sollicité son remplacement peu avant l’heure de jeu du 16e de finale contre Strasbourg (2-0) au Parc des Princes, après avoir enfoncé son pied droit dans la pelouse.

Il avait dans un premier temps tenté de rejouer. Puis il s’est rendu à l’évidence. Il a quitté le terrain directement pour les vestiaires, en boitant légèrement et en se dissimulant les yeux, en larmes selon des témoins.

Sa sortie n’a rien à voir avec celle, spectaculaire, de la saison dernière, sur une civière, après une fracture d’un os du pied. Avait suivi tout un feuilleton sur la nature exacte de la blessure et la durée d’indisponibilité du Brésilien, dont le retentissement était à la mesure d’un statut hors norme de joueur le plus cher du monde (222 millions d’euros en provenance du FC Barcelone à l’été 2017).

  • « Ney est inquiet » –

« Ney » avait dû déclarer forfait pour le 8e de finale retour face au Real Madrid, perdu par ses coéquipiers, puis pour le reste de la saison en club. Il n’avait repris qu’avec la sélection du Brésil, pour préparer la Coupe du monde.

Sa sortie prématurée mercredi soir inquiète forcément l’environnement parisien à l’approche du rendez-vous du 12 février en Ligue des champions, toujours la compétition sur laquelle sera jugée la saison du PSG. Le club domine outrageusement la scène française, même s’il ne pourra rééditer le carton plein national après son élimination en Coupe de la Ligue.

« Ney est inquiet, parce que c’est le même pied encore, le pied droit, au même endroit », a commenté l’entraîneur parisien Thomas Tuchel en conférence de presse. Son « joueur clef », comme il l’avait qualifié, était alors à l’hôpital pour des examens.

En pleine dynamique, Neymar rayonnait dans les statistiques: 20 buts et 10 passes décisives en 23 matches, toutes compétitions confondues. Il semblait épanoui, sur le terrain avec Kylian Mbappé surtout, et auprès de son nouvel entraîneur allemand.

Avec Tuchel, « c’est de l’amitié mais, en même temps, un très grand respect mutuel. Je le respecte en tant qu’entraîneur mais quand il faut se parler, on se parle. Depuis la première fois qu’on s’est parlé, j’ai développé cette grande affection envers lui. Quand tu as cette grande affection envers ton entraîneur, tu donnes ta vie sur le terrain », avait relevé Neymar dimanche sur Canal+.

Il avait aussi reconnu avoir eu « un peu de mal à s’adapter » à la ville et au club à son arrivée. « J’en ai un peu souffert, mais à présent je m’y sens déjà chez moi ».

  • Verratti et mercato –

La blessure de l’attaquant star vient s’ajouter à la récente entorse à la cheville gauche du milieu de terrain Marco Verratti, blessé samedi lors de l’éclatante victoire contre Guingamp (9-0). L’Italien est lancé dans une course contre la montre pour être apte face aux Mancuniens de Paul Pogba, en grande forme depuis qu’Ole Gunnar Solskjaer a remplacé José Mourinho sur le banc en décembre.

Rennes dimanche, puis Lyon et Bordeaux début février sont au programme en Ligue 1 pour les Parisiens.

Contre Strasbourg, le quadruple tenant de la Coupe de France s’est tranquillement qualifié, avec des buts d’Edinson Cavani et d’Angel Di Maria (2-0). Kylian Mbappé, malade, était forfait.

Entre l’indisponibilité de Marco Verratti, la brouille du club avec le milieu Adrien Rabiot et les dépannages plus ou moins convaincants de Dani Alves et Julian Draxler, le PSG est toujours à la recherche d’un milieu défensif. Tuchel lui-même a mis la pression sur le club dans ce sens.

Le FC Barcelone a chipé aux dirigeants parisiens un joueur qu’ils convoitaient, la pépite de l’Ajax Amsterdam Frenkie de Jong.

Lire la suite

Football

Coupe de France: Le PSG en 8e mais perd Neymar sur blessure

AFP

Published

on

By

Le Paris SG, quadruple tenant du titre, a tenu son rang contre Strasbourg (2-0) pour se qualifier pour les 8e de finale de la Coupe de France, mais a perdu Neymar, sorti sur blessure.

« Ney » a été remplacé à l’heure de jeu, touché au pied droit, alors que le PSG aura besoin de lui dans moins de trois semaines, pour le choc en 8e de finale aller de Ligue des champions contre Manchester United, à Old Trafford.

Une inquiétude de plus pour le PSG: après l’entorse de Marco Verratti, c’est l’attaquant vedette Neymar qui est sorti blessé au pied droit pendant la victoire en Coupe de France contre Strasbourg (2-0) mercredi, à moins de trois semaines du choc de Ligue des champions à Manchester United.

Le Brésilien a laissé sa place à Moussa Diaby dès l’heure de jeu, après un contact avec le Strasbourgeois Zemzemi. Il a ensuite filé au vestiaire en boitant légèrement et en se dissimulant les yeux. Visiblement gêné, il avait auparavant demandé à deux reprises à changer de paire de chaussures.

Certes, sa sortie n’a rien à voir avec celle, spectaculaire, de la saison dernière, sur une civière, après une fracture d’un os du pied. Mais elle réveille tout de même un douloureux souvenir pour le public parisien: le forfait de leur star pour le 8e de finale retour perdu contre un Real Madrid nettement supérieur.

Surtout, elle vient s’ajouter à la récente entorse à la cheville gauche du milieu de terrain Marco Verratti, blessé samedi lors de l’éclatante victoire contre Guingamp (9-0) et en pleine course contre la montre pour revenir en forme.

Les fans parisiens n’ont plus qu’à attendre en trépignant les nouvelles médicales de leurs deux cadres, dans l’espoir de les voir débuter le 12 février lors du 8e de finale aller à Manchester United.

Pour en revenir au match contre Strasbourg, le quadruple tenant du titre s’est tranquillement qualifié en 8e de finale, bien conscient qu’un faux pas lui était interdit après son élimination surprise en Coupe de la Ligue.

Au petit trot –

Pour l’occasion, Tuchel avait un peu innové en alignant d’entrée l’attaquant Eric Choupo-Moting – sa première titularisation à domicile -, alors que Kylian Mbappé ne figurait même pas sur la feuille de match.

Le colosse camerounais a démarré en trombe en délivrant dès la 4e minute une superbe passe décisive pour l’inévitable « Matador » Edinson Cavani, 18 buts toutes compétitions confondues cette saison avec le PSG.

La suite de la première période, disputée au petit trot, a été assez terne, seulement marquée par quelques éclairs de Neymar dont un coup franc joliment repoussé par le gardien strasbourgeois Matz Sels (29e). Dans un bon jour, le portier alsacien s’est à nouveau illustré en signant une superbe parade sur une tête d’Edinson Cavani (39e).

Dans le deuxième acte, les Parisiens ont logiquement doublé la marque à la 80e minute, grâce à un but d’Angel Di Maria, face à une équipe de Strasbourg qui n’aura pas montré grand chose.

Principale déception, la prestation assez transparente de Julian Draxler et Dani Alves au milieu de terrain, ce qui n’arrange pas les affaires du PSG, qui cherche à recruter un milieu au mercato d’hiver, d’autant plus urgemment que Marco Verratti est blessé…

Pendant ce temps, le FC Barcelone vient de chiper aux dirigeants parisiens un joueur qu’ils convoitaient, la pépite de l’Ajax Amsterdam Frenkie de Jong.

Mais l’inquiétude de la soirée n’est pas celle-là. C’est bien de s’assurer que Neymar n’a rien de grave.

Lire la suite

Football

L’espoir de retrouver Sala et son pilote vivants semble perdu

Published

on

By

Tout espoir de retrouver le footballeur argentin Emiliano Sala et son pilote vivants semblait perdu mercredi soir, deux jours après leur disparition au cours du vol qui les emmenait de Nantes à Cardiff.

« Après des recherches intensives mobilisant plusieurs avions et un navire de sauvetage ces neuf dernières heures, nous n’avons trouvé aucune trace de l’avion disparu », a annoncé peu après 19H (HB) la police de l’île anglo-normande de Guernesey, qui coordonne les opérations, sur son compte Twitter.

Recherches suspendues
« La lumière déclinant, les recherches vont être suspendues pour la nuit », a-t-elle ajouté. « La décision de les reprendre ou non sera prise tôt demain matin ».

Les autorités de Guernesey ont également annoncé le nom du pilote disparu. Il s’agit de David Ibbotson, originaire du nord de l’Angleterre.

En début de journée, les enquêteurs privilégiaient encore l’hypothèse que le footballeur et David Ibbotson avaient pu se réfugier sur le canot de sauvetage qui était dans leur appareil. Mais leurs déclarations ne laissaient plus vraiment d’espoir en fin de journée.

« S’il y avait quelque chose à trouver, je pense, comme nous étions sur place très rapidement, que nous aurions dû le trouver. Je ne suis pas sûr qu’il y ait quelque chose là-bas », a déclaré John Fitzgerald, le responsable du service de secours Channel Island Air Search.

Eau froide, mer agitée
« L’eau est très froide en ce moment, la mer est agitée, le vent est fort. Même pour les personnes les plus endurcies, il faut être très résistant pour survivre aussi longtemps dans ces conditions. »

Mardi, les enquêteurs avaient trouvé des débris flottant dans l’eau, sans pouvoir dire s’ils venaient de l’avion disparu.

Le monomoteur Piper PA-46-310P Malibu qui transportait les deux hommes a disparu des radars lundi vers 22h20, à une vingtaine de km au nord de Guernesey. Le contrôle aérien de l’île voisine de Jersey avait précisé lundi soir que l’avion et ses deux occupants, qui volaient dans un premier temps à 5.000 pieds, avaient demandé à descendre et évoluaient à 2.300 pieds avant d’échapper aux radars.

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement