Connect with us

Santé

Le chanteur Jean-Jacques Goldman reste la personnalité la plus aimée des Français

AFP

Publié le

Jean-Jacques Goldman, Omar Sy et Dany Boon forment le trio de tête des personnalités les plus aimées des Français, talonnés par le héros du Mondial Kylian Mbappé, mais les femmes sont peu présentes dans ce top 50, relève un sondage IFOP pour le Journal du Dimanche.

Comme pour le dernier sondage réalisé il y a un an, le chanteur Jean-Jacques Goldman (35,3%), quasi invisible du grand public mais aimé pour ses chansons qui parlent au coeur des gens, ainsi que l’acteur Omar Sy (32,5%) restent les premiers.

L’humoriste et acteur Dany Boon, quatrième l’an dernier, gagne la médaille de bronze sur le podium (25,7%) suivi de près de Kylian Mbappé (24,5%), qui fait une entrée fracassante dans le classement après son trophée à la Coupe du monde. L’astronaute Thomas Pesquet (24,5%) fait un bond en avant par rapport au dernier classement (de la 33e à la 5e place).

Sans doute en raison de la grande notoriété des hommes dans le monde du sport, la faible proportion des femmes (14 sur 50) est notable, alors même que l’égalité hommes-femmes est une des causes prioritaires dans l’actualité: la première femme dans le classement est Sophie Marceau à la 16e place.

Viennent ensuite des femmes connues principalement dans l’audiovisuel et la chanson : Florence Foresti (23e), Mimie Mathy (26e), Elise Lucet (31e), Louane (32e), Valérie Lemercier (37e), Muriel Robin (38e), Mylène Farmer (39e), Josiane Balasko (40e), Ingrid Chauvin (41e), Karine Lemarchand (42e), Zazie (45e), Nolwenn Leroy (46e), Line Renaud (47e). Même des idoles comme Marion Cotillard, Vanessa Paradis ou Catherine Deneuve sont «out» cette année.

  • Les politiques sortent –

Dans le top dix des femmes comme dans celui des hommes, de même que dans celui des 15-24 ans, et pour les seniors (plus de 65 ans), il n’y a que des hommes au palmarès. Les footballeurs, outre le jeune prodige Mbappé, sont largement représentés par Zinédine Zidane (6e), Antoine Griezmann (15e), N’Golo Kanté (29e), Didier Deschamps (35e), Hugo Lloris (48e), Paul Pogba (50e). Les autres catégories très présentes sont les humoristes et présentateurs vedettes.

Par contre, un vote sanction est observé contre les politiques, absents de la liste à l’exception de l’ancien ministre de l’Ecologie Nicolas Hulot qui tire son épingle du jeu à la 43e place. Sortent ainsi de la liste Emmanuel Macron (34e place l’an dernier), Jacques Chirac (40e), Marine Le Pen (46e)…

Le discret Goldman est en tête des «top ten» des hommes et des femmes, mais c’est Thomas Pesquet qui l’emporte chez les seniors, et, sans surprise, Kylian Mbappé chez les plus jeunes.

Dans cette étude menée en ligne, 1.004 personnes étaient invitées à dire quelles sont les dix personnalités qui comptent le plus pour elles et qu’elles aiment le plus. 68 noms avaient été proposés : les 45 premiers du classement 2017 à l’exception de Charles Aznavour, décédé, 5 personnalités choisies par la rédaction du JDD et 19 par les internautes sur une liste de 60 postulants.

Depuis 1988, les gagnants du classement annuel ont été le commandant Cousteau (20 fois), l’abbé Pierre (16 fois), Yannick Noah (11 fois), Jean-Jacques Goldman (8 fois), Zinedine Zidane (6 fois), Omar Sy (3 fois) et David Douillet

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Santé

Vincent Lambert: marche à Paris pour réclamer une “grâce présidentielle”

AFP

Published

on

By

Plusieurs centaines de personnes défilaient lundi soir à Paris du ministère de la Santé vers l’Elysée pour réclamer une “grâce présidentielle” pour le tétraplégique Vincent Lambert, dont l’arrêt des soins visant à le maintenir en vie a débuté contre la demande de ses parents.

Les manifestants, qui se sont élancés peu avant 21H00, tenaient pour certains une banderole proclamant “La valeur d’une civilisation se mesure au respect qu’elle porte aux plus faibles” et scandaient les slogans “La vie pour Vincent”, “Sanchez assassin (du nom du médecin de Reims qui a signé en avril 2018 la demande d’interruption des traitements), “Vincent est vivant” ou encore “Macron assassin”.

“C’est la dernière chance pour que le président réagisse. C’est inadmissible de faire mourir quelqu’un comme ça arbitrairement. La vie passe avant tout”, a commenté auprès de l’AFP Guillaume de Saizieu, l’un des participants.

Selon ce Nantais de 50 ans de passage à Paris pour le travail, “il y a une volonté politique de faire passer un discours sur l’euthanasie. C’est comme ça que les gouvernements ont procédé avec l’avortement, avec toutes les mesures anti-vie. On prend un cas, on le médiatise, on joue sur l’émotion…”



“Ce n’est pas à l’homme de choisir quand un homme doit mourir. Il faut laisser Dieu, ou la nature si on ne croit pas, faire. On n’a pas droit de vie et de mort sur l’espèce humaine”, a-t-il poursuivi.

Avec son sweat “J’aime la vie”, Marie Soulard est venue “parce qu’il faut le sauver. Il n’est pas en fin de vie. Il est alimenté et hydraté. A ce moment là, on peut tuer tous les handicapés. La vie n’a pas de prix”.

“Tous (les responsables) disent qu’ils ne peuvent rien faire, qu’il n’est pas responsable mais Emmanuel Macron lui a la responsabilité, il peut agir”, a affirmé l’étudiante en droit de 18 ans.

Pour le directeur de la rédaction de Valeurs Actuelles également présent, Geoffroy Lejeune, “Vincent Lambert n’était pas inconscient, il n’était pas un légume, il n’est pas branché, il n’est pas atteint d’une maladie incurable. Il est l’un des membres les plus fragiles de notre société”.

“Il y a urgence. Depuis ce matin, il est en danger de mort”, a-t-il ajouté.

“Nous ne nous résignons pas à admettre que Vincent soit assassiné froidement, Leonettiquement” en référence à la loi Léonetti. “Nous n’acceptons pas le crime d’Etat que la France est en train de commettre”, a déclaré à la foule Me Jean Paillot, l’un des avocats des parents de Vincent Lambert.

Lire la suite

Santé

Une Polonaise donne naissance à des sextuplés

AFP

Published

on

By

Une Polonaise de 29 ans, déjà mère d’un enfant, a donné lundi naissance à six bébés à Cracovie, a annoncé lundi l’hôpital universitaire dans cette ville du sud de la Pologne.

L’accouchement s’est fait par césarienne, à la 29e semaine de grossesse. Les enfants, quatre filles et deux garçons, pèsent entre 890 et 1.300 grammes, selon les médecins.

“Aussi bien la mère que les enfants se portent bien”, a indiqué à l’AFP une porte-parole de l’hôpital.

“Les enfants restent en couveuses. L’un d’entre eux a eu besoin d’intubation mais on le prépare déjà à passer à la respiration non invasive”, a déclaré à l’agence PAP le néonatologue Ryszard Lauterbach.



Les médecins s’attendaient à voir arriver des quintuplés et le sixième bébé a été une surprise pour tout le monde.

“La mère est très active, souriante et heureuse. Elle a pu toucher le sixième bébé en attendant l’arrivée de la sixième couveuse”, a indiqué le docteur Lauterbach.

Selon les médecins de Cracovie, la naissance de sextuplés, un évènement extrêmement rare, arrive dans le monde une fois sur 4,7 milliards d’accouchements.

Le président polonais Andrzej Duda a félicité les parents. “Il s’agit du premier cas du genre en Pologne”, a-t-il souligné sur son compte twitter.

Lire la suite

Santé

L’arrêt des traitements de Vincent Lambert a débuté, “une folie” pour ses parents

AFP

Published

on

By

L’interruption des traitements visant à maintenir en vie Vincent Lambert, annoncée par son médecin pour cette semaine, a débuté dès lundi matin: cette décision médicale a provoqué la colère de ses parents, qui espèrent encore que de nouveaux recours judiciaires stoppent “cette folie”.

C’est dans un mail adressé à la famille que Vincent Sanchez, chef du service de soins palliatifs de l’hôpital Sébastopol de Reims, lui a fait part de “l’arrêt des traitements” et de “la sédation profonde et continue” de Vincent Lambert, 42 ans, tétraplégique en état végétatif depuis plus de dix ans. De sources médicales, le décès, dans ces conditions, interviendrait d’ici quelques jours à une semaine.

Dans ce courriel, dont l’AFP a obtenu copie, le Dr Sanchez “espère pour Monsieur Vincent Lambert que chacun saura ouvrir une parenthèse et se rassembler, auprès de lui, afin que ces moments soient le plus paisibles, intimes et personnels”.

Une allusion aux positions inconciliables qui déchirent la famille depuis six ans: d’un côté, les parents, fervents catholiques, un frère et une sœur s’opposent à l’arrêt des traitements; de l’autre, son épouse Rachel, son neveu François et cinq frères et sœurs veulent mettent fin à cet “acharnement thérapeutique”.

“C’est des monstres ! C’est des nazis !”, a d’ailleurs lancé depuis une voiture Viviane Lambert, la mère de Vincent, 73 ans, en passant devant l’établissement. “On va balancer les vidéos ! Je veux voir mon fils tant qu’il n’est pas encore trop endormi”, a-t-elle aussi crié, en larmes. De fait, une vidéo du patient a été diffusée lundi sur le site de Valeurs actuelles, présentée comme datant de dimanche, où la mère est au chevet de son fils.

Dimanche, avec son mari Pierre, 90 ans, ils avaient organisé un rassemblement au même endroit pour dénoncer une “euthanasie déguisée”. Quelque 200 personnes y avaient participé. Les parents estiment que leur fils est handicapé, et doit être transféré dans un établissement spécialisé.

“Le coup de force continue, il est encore temps d’arrêter cette folie”, ont également réagi dans un communiqué les avocats des parents, Jean Paillot et Jérôme Triomphe.

Ils entendent en effet contraindre la France à appliquer les “mesures conservatoires” d’un organisme de l’ONU, le Comité des droits des personnes handicapées (CDPH), qui lui a demandé de surseoir à l’arrêt des soins, dans l’attente d’un examen du dossier sur le fond.



– “Dans le cadre de la loi” –

Dans ce but, ils ont à nouveau saisi lundi La Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) et le Conseil d’Etat et annoncé une “audience en urgence” devant la cour d’appel de Paris, suite à une décision du TGI de Paris vendredi. Autre action envisagée: devant le tribunal correctionnel de Reims à l’encontre du Dr Sanchez, dont ils réclament la radiation.

Ils mettent en avant notamment le dernier rapport d’experts mandatés par la justice, rendu fin 2018. Ces derniers avançaient notamment que la condition médicale de Vincent Lambert “n’appelle aucune mesure d’urgence” et qu'”il existe en France des structures pouvant l’accueillir jusqu’à sa disparition”.

Ces mêmes experts affirmaient toutefois que son “état végétatif chronique irréversible” ne lui laisse plus “d’accès possible à la conscience”.

La France martèle que les mesures conservatoires préconisées par le CDPH “sont dépourvues de caractère contraignant” et met en avant le “droit du patient à ne pas subir d’obstination déraisonnable”.

L’interruption des traitements, la quatrième depuis 2013, a été validée par le Conseil d’Etat fin avril et les parents ont multiplié en vain les recours depuis.

Samedi, Me Jean Paillot et Me Jérôme Triomphe ont imploré Emmanuel Macron de les maintenir, qualifiant la mort programmée du patient de “crime d’Etat commis au prix d’un coup de force contre l’Etat de droit”.

“Le président de la République ne veut pas aller à l’encontre de décisions de justice”, a répondu Nathalie Loiseau, tête de liste de la majorité aux élections européennes.

“Pourquoi cette précipitation pour le conduire vers la mort ?”, s’est étonnée samedi la Conférence des évêques, alors que François-Xavier Bellamy, tête de liste LR aux élections européennes, a également demandé qu’on “se laisse le temps”.

Père de la loi de 2016 régissant la fin de vie, Jean Leonetti, également premier vice-président LR, estime au contraire que l’arrêt des soins de Vincent Lambert s’inscrit bien “dans le cadre de la loi”. Même si le patient n’a pas laissé de directives anticipée, son épouse et son neveu affirment que cet ancien infirmier avait pris position contre tout acharnement thérapeutique.

rl-jpa-cmk-dch-tb/frd/asm

Lire la suite




Derniers articles

Suisse30 minutes ago

Suisse: Violences sexuelles: une femme sur cinq victime

Suisse 21 mai 2019 11:00; Act: 21.05.2019 11:04 Près de la moitié des femmes touchées en Suisse gardent pour elles...

Technologie34 minutes ago

Jeux vidéo: L’équipe PlayStation ne s’attendait pas à l’accord

Jeux vidéo 21 mai 2019 08:58; Act: 21.05.2019 08:58 L’annonce de la future collaboration entre Sony et Microsoft dans le...

Technologie35 minutes ago

Tokyo: Une appli contre les «frotteurs» cartonne

Tokyo 21 mai 2019 07:56; Act: 21.05.2019 07:56 L’application pour repousser un agresseur dans le métro à Tokyo fait un...

Faits divers35 minutes ago

Christchurch : l’auteur de l’attaque des mosquées inculpé pour terrorisme

L’extrémiste australien Brenton Tarrant, déjà inculpé pour le meurtre de 51 fidèles dans deux mosquées de Christchurch en mars, est...

Faits divers35 minutes ago

Un trafic de drogue démantelé à Poitiers, un dealer interpellé en Charente

Plus de 6,5 kilogrammes d’héroïne et de produits stupéfiants saisis, des armes et de l’argent liquide retrouvés, huit personnes interpellées…...

Faits divers35 minutes ago

Île de Ré : un voilier a coulé, trois personnes sauvées dans la baie de Rivedoux

Plus de peur que de mal ce dimanche dans l’après-midi, lorsqu’un voilier de 7 mètres, avec trois personnes à bord,...

Divertissement39 minutes ago

La série danoise Friheden diffusée dès le 7 juin sur Canal+ Séries.

Titrée ici Arnaques et thérapie, la série danoise en dix épisodes Friheden, imaginée par Thor Bjørn Krebs et Mikkel Serup,...

Business39 minutes ago

La Bourse de Paris stable en début de matinée

La Bourse de Paris hésitait sur la marche à suivre (+0,06%) mardi matin, au lendemain d’un net recul, les inquiétudes...

Faits divers39 minutes ago

Injures antisémites envers Alain Finkielkraut: un “gilet jaune” jugé mercredi

Poursuivi pour avoir proféré des injures à caractère antisémite envers le philosophe Alain Finkielkraut en marge d’une manifestation de “gilets...

Sports39 minutes ago

F1: Ferrari exprime sa “profonde tristesse” après la mort de Lauda

Ferrari a salué mardi matin “avec une profonde tristesse” la mémoire de l’ancien pilote autrichien Niki Lauda, deux fois champion...

Advertisement

Nous suivre sur facebook




Cinéma