Connect with us

Cameroun

Au Cameroun, le gouvernement décide d’arrêter des poursuites contre des activistes anglophones

Avatar

Publié le

Le président camerounais Paul Biya, au pouvoir depuis 36 ans, a ordonné jeudi,  l’arrêt des poursuites  judiciaires contre des activistes anglophones, selon un communiqué de presse signé par le secrétaire général de la Présidence, Ferdinand Ngoh Ngoh.

La décision concerne un total de 289 personnes arrêtées pour délits liés à la crise dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Cette décision sera mise en œuvre par le ministre délégué à la présidence en charge de la Défense, Joseph Beti Assomo.

Elle intervient peu après la création du comité de désarmement, démobilisation et réintégration chargé de réintégrer les anciens combattants des groupes armés dans le Nord-Ouest et le Sud-Ouest.

 « Cette décision du chef de l’Etat procède de  sa volonté de permettre à ceux de nos jeunes compatriotes de ces deux régions désireux de renoncer à la violence et de revenir dans le droit chemin de pouvoir nouveau participer à la grande oeuvre de construction nationale », indique Ferdinand Ngoh Noph dans un communiqué rendu public jeudi, 13 décembre 2018.

Ainsi, sur les 289 bénéficiaires, 16 sont en détention à la prison de Bafoussam, 49 à la prison de Bamenda, 99 à la prison de Buea, 14 à New-Bell Douala et120 à Yaoundé.

Selon Joseph Beti Assomo, la liste des deux cent quatre-vingt-neuf personnes concernées sera publiée à l’issue des audiences du vendredi 14 décembre 2018.

Le ministre délégué à la présidence chargé de la Défense précise que cette mesure concerne uniquement les personnes dont l’examen approfondi des dossiers pendants devant des juridictions militaires et les dossiers d’enquêtes en cours ont fait ressortir à leur encontre des charges d’une amplitude de gravité relative.

Dès qu’elle sera appliquée, la libération des détenus anglophones qui s’en suivra sera la deuxième d’envergure qui sera opéré depuis le début de la crise anglophone en octobre 2019.

Comme cela a été le cas en août 2017, l’identité des personnes devant bénéficier de cet acte présidentiel ne sera pas connue d’avance, a précisé le média en ligne journalducameroun, ajoutant que la décision elle-même coïncide de nouveau avec la détention des personnalités reconnues comme leaders des contestations anglophones.

Cette décision du président camerounais ne concerne donc pas les criminels, assassins et autres dangereux terroristes, ainsi que les commanditaires et planificateurs de la pernicieuse crise sécuritaire en cours dans les régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest.

La justice poursuit sereinement son cours pour le cas de ces derniers.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Cameroun

Le président tchadien préoccupé par la Crise anglophone au Cameroun

Avatar

Published

on



Le président tchadien s’est exprimé sur la crise anglophone à l’occasion de la Journée CEMAC commémorée le 16 mars 2019.

La 10ème Journée CEMAC (Communauté Economique et Monétaire de l’Afrique Centrale) a été commémorée le samedi 16 mars 2019, sous le thème «Libre circulation intégrale dans l’espace CEMAC, pour la Promotion des Echanges Intra-communautaires». A l’occasion, Idriss Deby Itno, le Chef d’Etat tchadien, a prononcé une déclaration, appelant à la paix dans la sous-région.

S’agissant du conflit dans les régions anglophones du Cameroun, le président en exercice de la Conférence des Chefs d’Etat de la CEMAC a exhorté les Camerounais à transcender leurs clivages. «J’invite mes frères Camerounais à la sagesse et au dépassement en vue de ramener la quiétude dans les régions anglophones du Nord-Ouest et du Sud-Ouest en proie à des violences sur des bases de revendication sectaire et identitaire», a lancé Idriss Deby.



«Nous ne pouvons tirer le meilleur parti de la libre circulation intégrale sans la paix dans nos pays et la sécurité à nos frontières. Il est évident que la mise en œuvre optimale de nos multiples projets et programmes de développement ne peut s’opérer dans un espace miné par l’insécurité, les atrocités, les destructions et les conflits», a affirmé le numéro 1 tchadien.

La sortie de M. Deby est la preuve, s’il en était encore besoin, que la crise anglophone préoccupe au sein de la communauté internationale. En deux ans et demi, le conflit a fait plusieurs centaines de victimes et environ 500 000 déplacés.

«La restauration de la paix et de la sécurité sur l’ensemble de notre espace doit-elle, être pour nous, un impératif de premier ordre. Nous devons davantage mutualiser nos forces, dans un fort élan de solidarité, en vue d’éradiquer les terroristes de Boko Haram qui nous causent tant de préjudices», a encore déclaré le président tchadien.

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: le BIR organise une campagne de santé dans le Sud-Ouest

Avatar

Published

on



Les personnes souffrant de maladies infectieuses ont pu bénéficier des soins du corps médical du Bataillon d’intervention rapide (BIR) le 15 mars dernier, tout ceci avec un dispositif sécuritaire impressionnant.

Depuis le début de la crise anglophone, le Nord-Ouest et le Sud-Ouest ont vu la plupart des activités ralentir. Il en est de même aussi pour les formations sanitaires. La psychose qui règne au sein de la population fait qu’il devient difficile pour elle de braver les interdits et les attaques diverses des sécessionnistes pour se faire soigner.

La population de la localité de Mbongé dans le département de la Mémé au Sud-Ouest a pu bénéficier des soins notamment pour des maladies telles que l’hypertension, le diabète, le paludisme, les infections digestives, cutanées, pulmonaires et génitales. 230 personnes ont pu se faire consulter et faire des examens divers disponibles sur place.



En effet de nombreuses personnes souffrent de maladies infectieuses dans la zone et ne sont pas ou sont très mal pris en charge. Une situation qui rend la maladie résistante et le manque d’hôpital dans la zone ne vient pas arranger les choses si bien que de nombreuses fois, il faut se rendre dans d’autres localités pour se faire soigner.

La population était nombreuse car ce sont 420 personnes qui ont été recensés mais seuls 230 ont pu être examinés, le nombre restant et les nouveaux pourront bénéficier des soins de l’Opération Chacal le 18 mars prochain.

Pour que cette campagne se tienne il a fallu mettre sur pied un dispositif de sécurité local communément appelé comité de vigilance, plusieurs semaines auparavant. Ceci pour rassurer la population et être sûre que la situation dans la localité est stable. A la vue des soldats du BIR, la population s’est sentie rassurée et a participé.

Un autre moment fort de cette opération est la prise en charge des soldats du 21ème Bataillon de fusiliers marins (Bafumar). Ces derniers ont été pris dans un traquenard mis sur pied par les sécessionnistes, au cours duquel ils ont été blessés à Illoani, toujours dans le Sud-Ouest.

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: Maurice Kamto veut-il négocier sa libération ?

Avatar

Published

on



Maurice Kamto se dit favorable à un apaisement du climat politique au Cameroun.

Le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), incarcéré à la prison principale de Yaoundé-Kondengui depuis cinq semaines, est prêt à rencontrer Paul Biya, qu’il accuse d’avoir «voler» sa victoire à la dernière élection présidentielle.

L’annonce a été faite par l’avocat français de l’opposant camerounais. Au terme d’un bref séjour de 24 heures en terre camerounaise, Maître Dupont Moretti et son associé Antoine Vey, ont donné un point de presse le 16 mars 2019 à Yaoundé. L’occasion pour l’avocat pénaliste de faire l’économie de sa mission.

«Nous avons d’abord rencontré le client à la maison d’arrêt. Les choses ont été simples à la fois pour l’obtention du visa et rencontrer le client» a indiqué Me Moretti. «Aujourd’hui (16 mars 2019), nous avons pu rencontrer nos clients parmi eux le Pr Kamto. Il redit ici par ma voix, qu’il est prêt à discuter avec le Président Paul Biya. Il a une formule que je vais reprendre en mon compte et qui est explicite. Il dit, ‘‘Quelqu’un qui revendique sa victoire doit discuter avec celui qui la conteste’’. Est-ce que message sera entendu? Il est parfaitement possible qu’une rencontre soit organisée», a déclaré l’avocat français, soulignant que Kamto voulait échanger avec Paul Biya «les yeux dans les yeux».



Maurice Kamto et une plus d’une centaine de ses partisans ont été arrêtés les 26 et 28 janvier derniers dans plusieurs villes du pays. Des interpellations qui faisaient suite à des manifestations pacifiques organisées le 26 janvier par le leader du MRC et ses soutiens politiques. Inculpés notamment pour «hostilité contre la patrie» et «insurrection», ils risquent la peine de mort.

Mais, ses avocats français ont tenu à rassurer sur l’objet de leur venue à Yaoundé. «Nous ne sommes pas venus au Cameroun dans un état d’esprit de polémique ou politique, mais juridique. La raison d’être de cette venue a été de pouvoir rencontrer les personnes détenues et de pouvoir bous faire une idée factuelle en vue d’envisager des recours internationaux», a expliqué Maitre Moretti qu’accompagnait Me Vey.

Lire la suite




Derniers articles

Monde31 minutes ago

Sous les bombardements à Baghouz, les jihadistes courent puis disparaissent

« On les voit courir dès qu’ils sont pris pour cible puis, tout d’un coup, ils s’évaporent, comme s’ils disparaissaient sous...

Non classé33 minutes ago

Atteinte sexuelle sur mineure: deux ans de prison avec sursis pour Olomidé

Quatre de ses danseuses l’accusaient de leur avoir imposé des relations sexuelles, mais le chanteur congolais Koffi Olomidé, relaxé pour...

Algérie37 minutes ago

Rejet massif du plan Bouteflika

Le peuple algérien rejette massivement le plan Bouteflika.

France2 heures ago

« Gilets jaunes »: Le Maire veut qu’aucun commerçant ne mette la clé sous la porte

Le ministre de l’Économie Bruno Le Maire s’est engagé lundi à faire en sorte qu’aucun commerçant ne soit acculé à...

Faits divers2 heures ago

Trump est-il inapte à gouverner? Tensions familiales à Washington

Il met ouvertement en doute la santé mentale de Donald Trump, elle assure que tout va pour le mieux dans...

Etats Unis2 heures ago

A Washington, le président brésilien visite… la CIA

Pour son premier voyage officiel aux Etats-Unis, le président brésilien Jair Bolsonaro a choisi d’effectuer lundi une visite pour le...

Amérique Latine2 heures ago

Venezuela: une heure de queue pour deux dollars, la bataille du cash

Rare et surtout très dévaluée, la monnaie vénézuélienne disparait chaque jour un peu plus mais reste indispensable pour se déplacer...

Etats Unis2 heures ago

Crashs de 737 MAX: la justice américaine s’en mêle, Boeing tente de rassurer

La justice américaine a décidé de faire la lumière sur les relations entre Boeing et les autorités fédérales chargées de...

France2 heures ago

Attaque à la prison de Condé: complicité? 5 détenus en garde à vue

Le détenu radicalisé ayant agressé deux surveillants dans la prison de Condé-sur-Sarthe a-t-il bénéficié de complicités ? Moins de deux...

Culture2 heures ago

La fin de NTM, effective après deux ultimes concerts à Bercy en novembre

« Plus de disque ni de concert ensemble »: JoeyStarr et Kool Shen ont annoncé la fin de l’aventure NTM débutée il...

Advertisement

Nous suivre sur facebook