Connect with us

Cinéma

« Roma »: le film qui confirme les ambitions de Netflix dans le cinéma

AFP

Publié

le

Alfonso Cuaron, le réalisateur de "Roma" et ses actrices Yalitza Aparicio et Marina de Tavira à la première du film "Roma" à Los Angeles le 10 décembre 2018 afp.com/Rachel Murray

C’est une première: un film couronné dans un prestigieux festival qui ne sortira pas en salle en France. Avec « Roma », diffusé à partir de vendredi sur Netflix, le géant américain s’impose plus que jamais comme un acteur incontournable, chamboulant l’industrie du cinéma.

D’abord connue grâce à ses séries (« House of cards », « The Crown »…), la plateforme de vidéo aux 130 millions d’utilisateurs s’est imposée au fil des ans dans le 7e art, en achetant les droits de diffusion de films et en finançant des projets.

Au point d’attirer de grands noms, comme Alfonso Cuaron (« Gravity ») avec « Roma », les frères Coen (« La ballade de Buster Scruggs ») et surtout Martin Scorsese qui réunira Robert de Niro, Al Pacino et Joe Pesci dans « The Irishman », un film de gangsters prévu pour 2019.

À cela, manquait la reconnaissance critique. C’est désormais chose faite avec « Roma », récompensé d’un Lion d’or à Venise, en lice pour les Golden Globes et précédé d’une critique dithyrambique n’hésitant pas à parler de « chef d’oeuvre ».

« Les films doivent être montrés sur grand écran, en particulier +The Irishman+ (…) mais la contradiction c’est que l’argent que nous avons eu la chance de trouver vient » de Netflix, a affirmé l’acteur Robert de Niro début décembre au festival du film de Marrakech.

Une déclaration résumant le dilemme auquel sont confrontés les cinéphiles amoureux du grand écran et les réalisateurs comme Cuaron, dont le film a été pensé pour le grand écran.

« Il faut admettre qu’un changement de paradigme s’opère et se dire que c’est dans un juste milieu, entre une diffusion en salles et les plateformes de visionnage, que se situe l’avenir du cinéma », estimait le Mexicain, en marge du festival Lumière courant octobre, à Lyon.

Face à l’immense succès critique entourant son film, Netflix a accepté de faire une entorse à son modèle de diffusion, acceptant de le sortir en salles (environ 600 dans le monde), notamment aux États-Unis, pour qu’il puisse concourir aux Oscars.

Législation française restrictive

Rien de tel n’est envisageable en France où un long délai est prévu entre la diffusion d’un film en salles et sur une plateforme de streaming, pour protéger les exploitants. Netflix refusant de s’y plier, ses films ne peuvent être vus sur grand écran dans l’Hexagone.

Ce qui a également des conséquences pour leur sélection à Cannes.

Après l’édition 2017 où Netflix avait présenté deux films en compétition (« Okja » et « The Meyerowitz Stories »), Cannes a imposé l’obligation de sortir en salle pour être en compétition. En représailles, Netflix a boycotté le festival cette année et n’a pas présenté « Roma », qui aurait pu avoir les honneurs de la compétition.

« Ne pas pouvoir montrer ces films Netflix en compétition est pénalisant. (…) Pour 2019, je ne sais vraiment pas ce qu’on va faire de cette règle », concédait récemment le sélectionneur cannois Thierry Frémaux à l’hebdomadaire Le Point.

Si Netflix montre des signes d’inflexion, la France tente de son côté de s’adapter à la nouvelle donne, sans remettre en cause son modèle, défendant les différents métiers du 7e art (salles, distributeurs…).

Après des années d’impasse, un accord a été trouvé en novembre entre Canal+ et la filière cinéma, ouvrant la voie à une réforme de la « chronologie des médias », système qui régit le calendrier d’exploitation des films, avec un délai de diffusion raccourci pour les films, avant d’atterrir sur Netflix.

Cela risque de ne pas suffire, estime le consultant médias, Pascal Lechevallier. « Toutes ces réformes se font sans les consommateurs », déplore-t-il, pointant une « usine à gaz ». « À quel usager allez-vous faire comprendre l’histoire des cinq fenêtres différentes (de diffusion, après la sortie en salles d’un film) ?

Quand la réforme entrera en vigueur, les plateformes de vidéos sur abonnement qui devaient jusqu’ici attendre 36 mois après la sortie en salle, pourront diffuser des films à partir de 17 mois (ou 15 mois en cas de dérogation), mais seulement si elles prennent des engagements d’investissement dans la production.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Cinéma

LES FAUVES: le film sort en France le le 23 janvier prochain

Published

on

Thriller avec Lily-Rose Depp, Aloïse Sauvage, Eugène Marcuse, Laurent Lafitte,Camille Cottin

Il fait chaud dans le sud de la France, quelque part en Dordogne….

Laura (Lily-Rose Depp) et sa cousine (Aloïse Sauvage) passent leurs journées à des petits larcins dans les bungalows et à fantasmer à propos des garçons. Elles sont dans un camping. Elles flirtent avec les garçons, boivent à des soirées au feu de joie et trouvent d’autres moyens de se divertir pendant les longues journées d’été.

LES FAUVES Aloïse Sauvage
Yann (Eugène Marcuse) , l’idole autoproclamée des adolescents locaux discute avec Laura, mais après une brève séance de maquillage, il disparaît.

Il n’est pas le seul. Les rumeurs les plus folles courent, on parle d’un félin qui rôde. Le présumé félin a été tenu pour responsable de la mort d’animaux locaux et même de certaines disparitions humaines.

Déconnectée sur le plan social, Laura est au centre des soupçons de la police, mais quand on vient l’interroger, elle est obsédée par l’écrivain de livres d’horreur voisin, Paul ( Laurent Lafitte), homme reclus. Il est un romancier du style Stephen King dont Laura est fan.

LES FAUVES Laurent Lafitte

Une enquêteuse de la police (Camille Cottin) dont le mari a disparu se lance dans l’enquête. Elle regarde Laura comme la principale suspecte.

LES FAUVES CAMILLE COTTIN

Convaincue qu’il y a quelque chose de bizarre chez lui, Laura décide aussi d’enquêter et le jeu du chat et de la souris se met en marche , ne réalisant pas à quel point il peut être dangereux. Paul lui dit qu’il perpétue lui-même le canular du léopard, en partie pour donner à la société le plaisir d’un mystère. Il utilise une griffe en métal pour reproduire les barres obliques du léopard….

Deuxième long métrage, de Vincent Mariette co-écrit avec Marie Amachoukeli.

Film sur l’angoisse des adolescents, les dures vérités d’une jeune personne grandissant et confrontée à un monde dans lequel elles comprennent maintenant que les adultes ne sont pas toujours justes…

Lire la suite

Cinéma

Craig McLachlan: Acteur accusé d’agression et d’infractions sexuelles

AFP

Published

on

By

L’acteur australien Craig McLachlan a été inculpé d’un chef d’agression simple et de huit chefs d’attente à la pudeur par la police.

L’ancienne star de Neighbours a été accusée d’inconduite sexuelle par trois femmes qui ont travaillé avec lui dans une production du Rocky Horror Show en 2014.

Agé de 53 ans, il a été accusé de toucher et de harcèlement de manière inappropriée.

Il a nié toutes les accusations, affirmant qu’elles « avaient peut-être été faites pour des raisons financières [ou] dans le but de gagner en notoriété ».

McLachlan est un vétéran de l’industrie du divertissement australien, ayant remporté le premier prix de la télévision australienne – le Gold Logie – et joué dans des programmes tels que Home and Away et Doctor Blake Mysteries.

Il doit comparaître devant le tribunal de Melbourne le 8 février.

Lire la suite

Cinéma

Voici le palmarès des Golden Globes (catégories cinéma et télévision)

Published

on

Dans la nuit de dimanche à lundi, heure française, se tenait la cérémonie des Golden Globes. Présentée sur NBC par la comédienne Sandra Oh et l’acteur et humoriste Andy Samberg. 25 catégories, dont 14 pour le cinéma, où les nommés sont départagés par les membres de Hollywood Foreign Press Association.

Lors de la cérémonie de janvier 2018, The Handmaid’s Tale et The Marvelous Mrs. Maisle remportaient le trophée de la meilleure série (drama et comédie), tandis que Three Billboards Outside Ebbing, Missouri et Lady Bird étaient sacrés meilleurs films de l’année. Pour ce cru, voici ci-dessous une partie des nominations et des lauréats.

Film – Drame

BLACK PANTHER

BLACKKKLANSMAN

VAINQUEUR – BOHEMIAN RHAPSODY

IF BEALE STREET COULD TALK

A STAR IS BORN

Actrice – Film dramatique

VAINQUEUR – GLENN CLOSE – THE WIFE


LADY GAGA – A STAR IS BORN


NICOLE KIDMAN – DESTROYER


MELISSA MCCARTHY – CAN YOU EVER FORGIVE ME?


ROSAMUND PIKE – A PRIVATE WAR 


Acteur – Film dramatique

BRADLEY COOPER – A STAR IS BORN



WILLEM DAFOE – AT ETERNITY’S GATE


LUCAS HEDGES – BOY ERASED


VAINQUEUR – RAMI MALEK – BOHEMIAN RHAPSODY


JOHN DAVID WASHINGTON – BLACKKKLANSMAN

Film – Comédie

CRAZY RICH ASIANS

THE FAVOURITE

VAINQUEUR – GREEN BOOK

MARY POPPINS RETURNS

VICE

Actrice – Film musical ou comédie

EMILY BLUNT – MARY POPPINS RETURNS

VAINQUEUR – OLIVIA COLMAN – THE FAVORITE

ELSIE FISHER – EIGHTH GRADE

CHARLIZE THERON – TULLY

CONSTANCE WU – CRAZY RICH ASIANS

Acteur – Film musical ou comédie

VAINQUEUR – CHRISTIAN BALE – VICE

LIN-MANUEL MIRANDA – MARY POPPINS RETURN

VIGGO MORTENSEN – GREEN BOOK

ROBERT REDFORD – THE OLD MAN & THE GUN

JOHN C. REILLY – STAN & OLLIE

Film Animation

INCREDIBLES 2

ISLE OF DOGS

MIRAI

RALPH BREAKS THE INTERNET

VAINQUEUR – SPIDER-MAN: INTO THE SPIDER-VERSE

Film – Mise en scène

BRADLEY COOPER – A STAR IS BORN

VAINQUEUR – ALFONSO CUARÓN – ROMA

PETER FARRELLY – GREEN BOOK

SPIKE LEE – BLACKKKLANSMAN

ADAM MCKAY – VICE

Film – Scénario

ALFONSO CUARÓN- ROMA

DEBORAH DAVIS, TONY MCNAMARA – THE FAVOURITE

BARRY JENKINS – IF BEALE STREET COULD TALK

ADAM MCKAY- VICE

VAINQUEURS – NICK VALLELONGA, BRIAN CURRIE, PETER FARRELLY – GREEN BOOK

Film en langue étrangère

ROMA- ALFONSO CUARÓN

Série – Drama

THE AMERICANS

BODYGUARD

HOMECOMING

KILLING EVE

POSE

Série – Comédie

BARRY

THE GOOD PLACE

KIDDING SHOWTIME / SOME KIND OF GARDEN

VAINQUEUR – THE KOMINSKY METHOD

THE MARVELOUS MRS. MAISEL

Téléfilm ou mini série

THE ALIENIST

VAINQUEUR – THE ASSASSINATION OF GIANNI VERSACE: AMERICAN CRIME

STORY ESCAPE AT DANNEMORA

SHARP OBJECTS

A VERY ENGLISH SCANDAL

Série – Actrice Comédie

KRISTEN BELL – THE GOOD PLACE

CANDICE BERGEN – MURPHY BROWN

ALISON BRIE – GLOW

VAINQUEUR – RACHEL BROSNAHAN – THE MARVELOUS MRS. MAISEL

DEBRA MESSING – WILL & GRACE

Série – Actrice Drama

CAITRIONA BALFE – OUTLANDER

ELISABETH MOSS – THE HANDMAID’D TALE

VAINQUEUR – SANDRA OH – KILLING EVE

JULIA ROBERTS – HOMECOMING

KERI RUSSELL – THE AMERICANS

Série – Acteur Drama

JASON BATEMAN – OZARK

STEPHAN JAMES – HOMECOMING

VAINQUEUR – RICHARD MADDEN – BODYGUARD

BILLY PORTER – POSE

MATTHEW RHYS – THE AMERICANS

Série – Acteur Comédie

SACHA BARON COHEN – WHO IS AMERICA

JIM CARREY – KIDDING

VAINQUEUR – MICHAEL DOUGLAS – THE KOMINSKY METHOD

DONALD GLOVER – ATLANTA

BILL HADER – BARRY

Interprétation mini-série ou téléfilm

PATRICIA ARQUETTE pour Escape from Dannemora et DARREN CRISS pour The Assassination of Gianni Versace

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement