Connect with us

Football

« Nous restons les hôtes de la Coupe des Nations 2021″(Côte d’Ivoire)

Publié

le

La Fédération ivoirienne de football (FIF) insiste sur le fait que ni la Confédération africaine de football (CAF) ni le gouvernement ivoirien n’ont été informés d’un transfert possible de l’organisation de la Coupe d’Afrique des Nations en 2021.

La Fédération ivoirienne a réagi à une interview accordée lundi à Afrique Media TV par le président du président Ahmad, qui a déclaré cette semaine que le Cameroun – déchu des droits d’hébergement de 2019 – remplacera la Côte d’Ivoire en 2021 et que ce dernier organisera le tournoi 2023.

« Nous avons pris cette décision, car nous avons constaté que la Côte d’Ivoire n’était pas prête non plus pour 2021. Pour faire les choses de façon plus humaine, en 2021, les Camerounais seront prêts. Et en 2023, nous organiserons le tournoi en Ivoire. C’est la décision prise par le Comité exécutif du Caf le 30 novembre 2018 à Accra « , a déclaré Ahmad.

Une lettre d’Ahmad au président camerounais Paul Biya datée du 30 novembre 2018, a également fait surface au Cameroun, où Ahmad a invité le Cameroun à accueillir la Coupe des Nations 2021.

Cependant, FIF a révélé dans un communiqué mardi qu’il avait écrit à Caf pour rappeler au corps la décision prise en 2014, et a déclaré que la « Fédération regrettait cette façon de procéder ».

« Il est rapporté que la Confédération africaine de football (CAF) a pris contact avec les autorités de l’État ivoirien et les dirigeants de la Fédération ivoirienne de football pour les informer de la récente décision prise par le Comité exécutif de ladite Confédération concernant l’organisation de la CAN 2021 qui a été désignée en Côte d’Ivoire par les membres à l’unanimité du Comité exécutif du CA réuni à Addis-Abeba en septembre 2014, à la suite d’une candidature retenue « , a déclaré la Fédération ivoirienne.

« La Fédération ivoirienne de football souhaite formellement nier cette allégation. Aucune autorité de l’Etat ivoirien, ni aucun dirigeant de la Fédération, à quelque niveau que ce soit, n’a été contacté ou approché par la Confédération africaine de football avant de prendre cette décision.

« De plus, le président Augustin Sidy Diallo était à Accra pour assister à la finale du CAN Femmes et n’a jamais été informé par aucun dirigeant de la Confédération africaine de football de quoi que ce soit en rapport avec ce sujet. »

La Caf, qui est toujours à la recherche d’un nouvel hôte pour la Coupe des nations 2019, n’a fait aucune déclaration officielle concernant l’échange. De hauts responsables ont déclaré à la BBC que seuls le président Ahmad ou le secrétaire général Amr Fahmy peuvent confirmer ce dernier développement.

La Guinée, qui a reçu les droits d’accueil pour 2023, serait également touchée par ce changement. La Guinée, qui n’a jamais accueilli de compétition, a promis d’utiliser Conakry, Kankan, Labe et Nzerekore comme lieux de tournage.

En octobre, le Premier ministre ivoirien, Amadou Gon Coulibaly, avait posé la première pierre d’un tout nouveau stade de football à Yamoussoukro, alors que les travaux commençaient en vue de la Coupe d’Afrique des Nations 2021.

Des centaines de personnes étaient présentes sur le site du stade de 20 000 places de la capitale politique, qui devrait être l’un des six sites du tournoi.

Coulibaly a promis un budget de 300 millions d’euros (345 millions de dollars) d’investissement dans les infrastructures en vue de la première organisation de cet événement dans le pays depuis 1984.

Les travaux sur un stade séparé d’une capacité de 60 000 places à Abidjan ont débuté en 2016, tandis que de nouveaux terrains sont prévus à San Pedro et Korhogo, et la rénovation d’un stade majeur à Bouaké (40 000) est également à l’ordre du jour.

Football

Ligue des champions: le PSG qualifié pour les 8es de finale

Published

on

Lequipe.fr

Le Paris SG s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’Uefa, après sa victoire (4-1),  à Belgrade sur la pelouse de l’Etoile Rouge, mercredi.

Edinson Cavani a ouvert le score, sur une passe de Kylian Mbappé (1-0, 10e), et Neymar a doublé la marque (2-0, 40e).

L’Étoile Rouge a réduit l’écart au score grâce à Gobeljic qui profite d’un bon centre de Simic juste repoussé par Silva de la tête (56e).

La reprise de volée du défenseur serbe est limpide et trompe Buffon, trop court pour détourner au ras de son montant gauche.

Mais un magnifique coup franc de Di Maria depuis la gauche des 30 mètres, qui dépose le ballon sur la tête de Marquinhos qui avait pris le dessus sur Rodic dans les airs va permettre aux Parisiens de creuser à nouveau l’écart (74e).

Mbappé va venir corser l’addition dans les arrêts de jeu. Servi à la limite du hors-jeu à l’entrée droite de la surface par Neymar, L’attaquant français contrôle et enchaîne une frappe croisée et puissante qui trompe Borjan (90+2).

Paris s’impose avec autorité en Serbie. La défaite de Naples, à Liverpool, lui permet de terminer premier de son groupe.

Le leader de Ligue 1  verra donc les huitièmes de finale de la Ligue des champions pour la 7e saison consécutive.

 

Lire la suite

Football

MLS: Zlatan Ibrahimovic va prolonger son aventure au Los Angeles Galaxy

AFP

Published

on

By

L’attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic va prolonger son aventure au Los Angeles Galaxy, selon des informations parues mardi dans la presse spécialisée américaine.

Le joueur de 37 ans, qui a rejoint le club californien la saison dernière, était pressenti du côté de l’AC Milan, une équipe où il a évolué entre 2010 et 2012.

Ibrahimovic aurait estimé que son salaire d’1,5 million de dollars (environ 1,3 millions d’euros) à Los Angeles n’était pas suffisant.

Selon l’accord trouvé avec le club, le vétéran suédois deviendra « joueur désigné », ce qui devrait permettre de revoir son salaire à la hausse.

L’un des autres membres de l’effectif bénéficiant de ce statut devrait en revanche quitter l’équipe, chaque franchise de MLS étant limitée à trois « joueurs désignés ».

Le LA Galaxy devrait donc se séparer d’un des frères dos Santos (Jonathan et Gio) ou du Français Romain Alessandrini avant le coup d’envoi de la saison prochaine.

Pour sa première saison sous le maillot du LA Galaxy, Ibrahimovic a inscrit 22 buts et délivré 10 passes décisives, mais son équipe, 7e de la conférence Ouest, n’est pas parvenue à atteindre les play-offs.

Lire la suite

Football

Le pays organisateur de la CAN 2019 connu le 9 janvier

AFP

Published

on

By

Le pays organisateur de la CAN-2019, retirée au Cameroun fin novembre, sera connu le « 9 janvier » à l’issue de la réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), a annoncé à l’AFP son président Ahmad Ahmad, lundi à Paris.

Après la clôture de l’appel aux candidatures programmée le 14 décembre, « tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une +short list+ de candidats avec leur évaluation et des notations claires. Le comité exécutif va se réunir le 9 janvier à Dakar (Sénégal), où nous donnerons la décision », a expliqué Ahmad Ahmad dans un entretien à l’AFP.

Combien de candidatures l’instance a-t-elle reçues pour l’instant ? « D’après mes informations, il y a deux ou trois lettres d’intentions qui sont arrivées », a répondu le président de la CAF.

Comme le Maroc, annoncé comme le candidat le plus crédible pour organiser la première CAN de l’histoire à 24 équipes, du 15 juin au 13 juillet prochain ? « Je ne sais pas mais il y a l’Afrique du Sud, qui a envoyé une lettre d’intention. Il y a deux ou trois pays qui ont demandé le cahier des charges », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le Congo-Brazzaville, annoncé comme candidat par l’un des vice-présidents de la CAF vendredi avant un démenti du ministre des sports congolais dimanche, Ahmad Ahmad n’a pas voulu confirmer ou infirmer.

« Je ne vais pas parler des problèmes internes d’un pays. C’est un problème congolais interne. Voyez plutôt du côté de la fédération et du gouvernement », a-t-il déclaré.

En 2014, la CAF alors présidée par le Camerounais Issa Hayatou avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup: 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée.

L’instance africaine a finalement retiré fin novembre l’organisation de l’édition 2019 au Cameroun, en raison de retards dans les travaux d’infrastructures et une situation fragile sur le plan sécuritaire.

Mais « pour arranger les choses de manière vraiment humaine », la CAF a décidé de confier l’organisation de l’édition 2021 au Cameroun et 2023 à la Côte d’Ivoire, avait annoncé Ahmad Ahmad lundi sur la chaîne de télévision Afrique Média TV.

« En 2021 ils seront prêts: on organise la CAN au Cameroun. Et en 2023 on organise en Côte d’Ivoire. C’était la décision prise par le comité exécutif », le 30 novembre à Accra, avait-il ajouté.

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement