Connect with us

Football

Fifagate: l’ex-patron du foot au Guatemala plaide coupable

AFP

Publié

le

Rafael Salguero, ancien président de la Fédération guatémaltèque (FedefutGuate) et ex-membre du comité exécutif de la Fifa, a plaidé coupable dans le scandale de corruption de la Fifa, a-t-on appris mardi, et doit connaître sa peine jeudi à New York.

Il s’est avoué coupable des quatre chefs d’accusation (association de malfaiteurs, conspiration pour blanchiment d’argent, et deux charges de conspiration pour fraude bancaire) que lui reproche la justice américaine depuis 2015, et pour lesquels il se trouve aux arrêts domiciliaires aux États-Unis.

Le Guatémaltèque de 72 ans risque une peine de 20 ans de prison pour chacun de ces délits, mais sa coopération pourrait réduire la sentence.

M. Salguero avait plaidé coupable le 27 octobre 2016 lors d’une audience à huis clos devant la juge Pamela Chen, en charge du Fifagate à la cour fédérale de Brooklyn. Mais la transcription des déclarations n’a été dévoilée que ce mardi après déclassification, même si certaines parties en ont été caviardées afin d’éviter de révéler certains noms de pays ou de personnes.

L’ancien président de la FedefutGuate est l’une des 42 personnes inculpées par la justice américaine, outre des entreprises de marketing sportif, pour un total de 92 délits et quelque 200 millions de dollars de pots-de-vin.

Il s’agit essentiellement de Latino-Américains, mais aussi d’Américains comme Chuck Blazer, témoin-clé du FBI décédé en juillet 2017.

D’autres ont réussi à éviter leur extradition vers les États-Unis, comme l’ancien vice-président de la Fifa Jack Warner, de Trinité-et-Tobago, ou le Brésilien Marco Polo Del Nero, toujours en liberté dans son pays même s’il a été exclu à vie de toute activité dans le football.

Football

Ligue des champions: le PSG qualifié pour les 8es de finale

Published

on

Lequipe.fr

Le Paris SG s’est qualifié pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions de l’Uefa, après sa victoire (4-1),  à Belgrade sur la pelouse de l’Etoile Rouge, mercredi.

Edinson Cavani a ouvert le score, sur une passe de Kylian Mbappé (1-0, 10e), et Neymar a doublé la marque (2-0, 40e).

L’Étoile Rouge a réduit l’écart au score grâce à Gobeljic qui profite d’un bon centre de Simic juste repoussé par Silva de la tête (56e).

La reprise de volée du défenseur serbe est limpide et trompe Buffon, trop court pour détourner au ras de son montant gauche.

Mais un magnifique coup franc de Di Maria depuis la gauche des 30 mètres, qui dépose le ballon sur la tête de Marquinhos qui avait pris le dessus sur Rodic dans les airs va permettre aux Parisiens de creuser à nouveau l’écart (74e).

Mbappé va venir corser l’addition dans les arrêts de jeu. Servi à la limite du hors-jeu à l’entrée droite de la surface par Neymar, L’attaquant français contrôle et enchaîne une frappe croisée et puissante qui trompe Borjan (90+2).

Paris s’impose avec autorité en Serbie. La défaite de Naples, à Liverpool, lui permet de terminer premier de son groupe.

Le leader de Ligue 1  verra donc les huitièmes de finale de la Ligue des champions pour la 7e saison consécutive.

 

Lire la suite

Football

MLS: Zlatan Ibrahimovic va prolonger son aventure au Los Angeles Galaxy

AFP

Published

on

By

L’attaquant suédois Zlatan Ibrahimovic va prolonger son aventure au Los Angeles Galaxy, selon des informations parues mardi dans la presse spécialisée américaine.

Le joueur de 37 ans, qui a rejoint le club californien la saison dernière, était pressenti du côté de l’AC Milan, une équipe où il a évolué entre 2010 et 2012.

Ibrahimovic aurait estimé que son salaire d’1,5 million de dollars (environ 1,3 millions d’euros) à Los Angeles n’était pas suffisant.

Selon l’accord trouvé avec le club, le vétéran suédois deviendra « joueur désigné », ce qui devrait permettre de revoir son salaire à la hausse.

L’un des autres membres de l’effectif bénéficiant de ce statut devrait en revanche quitter l’équipe, chaque franchise de MLS étant limitée à trois « joueurs désignés ».

Le LA Galaxy devrait donc se séparer d’un des frères dos Santos (Jonathan et Gio) ou du Français Romain Alessandrini avant le coup d’envoi de la saison prochaine.

Pour sa première saison sous le maillot du LA Galaxy, Ibrahimovic a inscrit 22 buts et délivré 10 passes décisives, mais son équipe, 7e de la conférence Ouest, n’est pas parvenue à atteindre les play-offs.

Lire la suite

Football

Le pays organisateur de la CAN 2019 connu le 9 janvier

AFP

Published

on

By

Le pays organisateur de la CAN-2019, retirée au Cameroun fin novembre, sera connu le « 9 janvier » à l’issue de la réunion du comité exécutif de la Confédération africaine de football (CAF), a annoncé à l’AFP son président Ahmad Ahmad, lundi à Paris.

Après la clôture de l’appel aux candidatures programmée le 14 décembre, « tout sera finalisé le 25 décembre pour faire sortir une +short list+ de candidats avec leur évaluation et des notations claires. Le comité exécutif va se réunir le 9 janvier à Dakar (Sénégal), où nous donnerons la décision », a expliqué Ahmad Ahmad dans un entretien à l’AFP.

Combien de candidatures l’instance a-t-elle reçues pour l’instant ? « D’après mes informations, il y a deux ou trois lettres d’intentions qui sont arrivées », a répondu le président de la CAF.

Comme le Maroc, annoncé comme le candidat le plus crédible pour organiser la première CAN de l’histoire à 24 équipes, du 15 juin au 13 juillet prochain ? « Je ne sais pas mais il y a l’Afrique du Sud, qui a envoyé une lettre d’intention. Il y a deux ou trois pays qui ont demandé le cahier des charges », a-t-il ajouté.

En ce qui concerne le Congo-Brazzaville, annoncé comme candidat par l’un des vice-présidents de la CAF vendredi avant un démenti du ministre des sports congolais dimanche, Ahmad Ahmad n’a pas voulu confirmer ou infirmer.

« Je ne vais pas parler des problèmes internes d’un pays. C’est un problème congolais interne. Voyez plutôt du côté de la fédération et du gouvernement », a-t-il déclaré.

En 2014, la CAF alors présidée par le Camerounais Issa Hayatou avait attribué les trois prochaines CAN d’un coup: 2019 au Cameroun, 2021 à la Côte d’Ivoire et 2023 à la Guinée.

L’instance africaine a finalement retiré fin novembre l’organisation de l’édition 2019 au Cameroun, en raison de retards dans les travaux d’infrastructures et une situation fragile sur le plan sécuritaire.

Mais « pour arranger les choses de manière vraiment humaine », la CAF a décidé de confier l’organisation de l’édition 2021 au Cameroun et 2023 à la Côte d’Ivoire, avait annoncé Ahmad Ahmad lundi sur la chaîne de télévision Afrique Média TV.

« En 2021 ils seront prêts: on organise la CAN au Cameroun. Et en 2023 on organise en Côte d’Ivoire. C’était la décision prise par le comité exécutif », le 30 novembre à Accra, avait-il ajouté.

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement