Connect with us

Athlétisme

Le Kényan Eliud Kipchoge désigné athlète de l’année

AFP

Publié

le

Eliud Kipchoge vainqueur du marathon de Berlin avec un record à la clé, le 16 septembre 2018 Eliud Kipchoge vainqueur du marathon de Berlin avec un record à la clé, le 16 septembre 2018 AFP/Archives

Le recordman du monde du marathon, le Kényan Eliud Kipchoge, a reçu mardi à Monaco le prix d’athlète masculin de l’année par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF).

Chez les femmes, la triple sauteuse colombienne Caterine Ibarguen a remporté le prix.

Kipchoge, auteur du chrono phénoménal de 2 h 01 min 39 sec lors du marathon de Berlin en septembre, a été préféré notamment au Français Kévin Mayer, qui a battu le record du monde du décathlon.

Kipchoge a atteint avec ce record le sommet d’une carrière riche en titres, débutée par un titre de champion du monde du 5.000 m en 2003 à Paris, où il avait dominé à 18 ans deux légendes de la piste, le Marocain Hicham El Guerrouj et l’Ethiopien Kenenisa Bekele.

Viennent ensuite notamment deux médailles mondiales et trois olympiques: bronze en 2004 sur 5.000 m, argent en 2008 sur la même distance, puis or en 2016 sur marathon, distance sur laquelle il est invaincu depuis 2013.

Il s’est forgé un palmarès unique sur les plus grands marathons du monde: Londres (3 fois vainqueur), Berlin (3 fois) et Chicago (1 fois).

Kipchoge, 34 ans, est entraîné depuis plus de 15 ans par son « idole » selon ses mots, l’ex-athlète kényan Patrick Sang (vice-champion olympique de 3.000 m steeple en 1992).

Kipchoge a aussi tenté l’expérience d’un marathon non-officiel en moins de deux heures en mai 2017. Sur le parcours automobile de Monza (Italie), dans des conditions « idéales » -des lièvres frais qui se relaient constamment, protection du vent, trajectoire parfaite-, il avait réalisé 2 heures et 25 secondes.

« Le projet +Breaking 2+ était une préparation parfaite. Après cette tentative je suis devenu très confiant en mes capacités à battre le record du monde. Cela m’a motivé », a-t-il jugé.

Il cherchera ensuite à conserver son titre olympique à Tokyo en 2020.

Continue Reading
Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Athlétisme

Le Kényan Abraham Kiptum bat le record du monde du semi-marathon à Valence

AFP

Published

on

By

L’athlète kényan Abraham Kiptum a battu dimanche le record du monde du semi-marathon en s’imposant sur le parcours de Valence (Espagne) en 58 minutes et 18 secondes.

Kiptum détrône ainsi l?Éthiopien Zersenay Tadesse, qui avait réalisé 58 min et 23 sec à Lisbonne en mars 2010.

Kiptum, âgé de 29 ans, avait terminé 2e du semi-marathon de Copenhague le mois dernier en 59 min 09 sec et détient un record personnel de 2h 05 min 26 sec sur marathon, réalisé à Amsterdam en octobre 2017.

Le semi-marathon de Valence avait déjà été le théâtre du record du monde féminin l’année dernière, toujours détenu par la Kényane Joyciline Jepkosgei en 1h 04 min 51 sec..

Lire la suite

Athlétisme

Eliud Kipchoge établit un nouveau record du monde au Maraton de Berlin

Le kenyan a réalisé dimanche un chrono de deux heures et une minute 39 secondes à Berlin.

Published

on

Le Kényan Eliud Kipchoge a battu le record du monde de marathon, dimanche 16 septembre 2018 à Berlin. (JOHN MACDOUGALL / AFP)

Le kenyan Eliud Kipchoge a battu le record du monde du marathon en réalisant un chrono de deux heures et une minute 39 secondes à Berlin.

L’athlète de 33 ans a pris près d’une minute 20 secondes de moins que le précédent, établi par son compatriote Dennis Kimetto alors qu’il courait 2:02:57 à Berlin en 2014.

« Je manque de mots pour décrire ce jour », a déclaré Kipchoge. « Je suis vraiment reconnaissant, heureux de battre le record du monde. »

La course féminine a été remportée par Gladys Cherono, du Kenya, en 2:18:11.

Kipchoge a remporté le marathon de Londres pour la troisième fois plus tôt cette année et est le champion olympique de loin.

« C’était dur », a-t-il déclaré. « J’ai couru ma propre course, j’ai fait confiance à mes entraîneurs, à mon programme et à mon entraîneur. C’est ce qui m’a poussé dans les derniers kilomètres. »

En 2017, Kipchoge a manqué de devenir le premier athlète à courir moins de deux heures pour le marathon de 26 secondes.

Le Kenyan a réussi un temps de 2:00:25, mais parce que les stimulateurs cardiaques qui pouvaient s’échanger et sortir de la course ont été utilisés, le temps n’a pas été reconnu comme un record du monde.

Lire la suite

Athlétisme

Marathon: le vainqueur des jeux asiatiques accusé d’avoir poussé son rival

AFP

Published

on

By

Le Japonais Hiroto Inoue, vainqueur samedi à Jakarta du marathon des Jeux asiatiques, a été accusé d’avoir dans le sprint final poussé son adversaire de Bahreïn Elhassan Elabassi, qui a déposé une réclamation.

Inoue et Elabassi étaient au coude à coude en entrant dans le stade de Jakarta pour les derniers hectomètres de course, le Japonais prenant alors une courte avance.

Dans les derniers 100 mètres, Elabassi a tenté de dépasser son rival par l’intérieur avant d’être rejeté en arrière après ce qui semblait être un contact entre les deux athlètes.

« Le coureur en tête m’a poussé », a déclaré Elabassi. « J’aurais gagné sinon. »

Le coach du coureur de Bahreïn, Gregory Kilonso, a annoncé le dépôt d’une réclamation. « Il allait prendre la tête quand l’autre l’a poussé. Il a failli tomber. Le Japonais a décidé de le pousser quand il a vu qu’il allait être dépassé. »

Les deux athlètes ont fini les 42,195 km dans le même temps de 2 h 17 min 22 s mais Inoue, favori de la course, l’a emporté d’une courte tête.

« J’ignore ce qui s’est passé avant la ligne. Je suis surpris mais je ne comprends pas ce qui est arrivé », a déclaré Inoue.

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement