Connect with us

Athlétisme

Le Kényan Eliud Kipchoge désigné athlète de l’année

AFP

Publié le

Eliud Kipchoge vainqueur du marathon de Berlin avec un record à la clé, le 16 septembre 2018 Eliud Kipchoge vainqueur du marathon de Berlin avec un record à la clé, le 16 septembre 2018 AFP/Archives

Le recordman du monde du marathon, le Kényan Eliud Kipchoge, a reçu mardi à Monaco le prix d’athlète masculin de l’année par la Fédération internationale d’athlétisme (IAAF).

Chez les femmes, la triple sauteuse colombienne Caterine Ibarguen a remporté le prix.

Kipchoge, auteur du chrono phénoménal de 2 h 01 min 39 sec lors du marathon de Berlin en septembre, a été préféré notamment au Français Kévin Mayer, qui a battu le record du monde du décathlon.

Kipchoge a atteint avec ce record le sommet d’une carrière riche en titres, débutée par un titre de champion du monde du 5.000 m en 2003 à Paris, où il avait dominé à 18 ans deux légendes de la piste, le Marocain Hicham El Guerrouj et l’Ethiopien Kenenisa Bekele.

Viennent ensuite notamment deux médailles mondiales et trois olympiques: bronze en 2004 sur 5.000 m, argent en 2008 sur la même distance, puis or en 2016 sur marathon, distance sur laquelle il est invaincu depuis 2013.

Il s’est forgé un palmarès unique sur les plus grands marathons du monde: Londres (3 fois vainqueur), Berlin (3 fois) et Chicago (1 fois).

Kipchoge, 34 ans, est entraîné depuis plus de 15 ans par son « idole » selon ses mots, l’ex-athlète kényan Patrick Sang (vice-champion olympique de 3.000 m steeple en 1992).

Kipchoge a aussi tenté l’expérience d’un marathon non-officiel en moins de deux heures en mai 2017. Sur le parcours automobile de Monza (Italie), dans des conditions « idéales » -des lièvres frais qui se relaient constamment, protection du vent, trajectoire parfaite-, il avait réalisé 2 heures et 25 secondes.

« Le projet +Breaking 2+ était une préparation parfaite. Après cette tentative je suis devenu très confiant en mes capacités à battre le record du monde. Cela m’a motivé », a-t-il jugé.

Il cherchera ensuite à conserver son titre olympique à Tokyo en 2020.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Athlétisme

Les règles de testostérone pour les athlètes féminines « non scientifiques »

Avatar

Published

on

De nouvelles règles visant à réduire naturellement les niveaux élevés de testostérone chez les athlètes féminines ont été qualifiées de « non scientifiques ».

L’année dernière, les chefs des athlètes ont déclaré que les femmes dont le niveau de concentration était égal ou supérieur à cinq nanomoles par litre devaient recevoir un traitement hormonal avant de pouvoir concourir.

Mais les experts, rapportés dans le British Medical Journal, affirment qu’il existe un manque de preuves sur les effets de la testostérone et que le seuil est arbitraire.

Une décision sur la légalité des règles est attendue plus tard ce mois-ci.

L’Association internationale des fédérations d’athlétisme a tardé à mettre en œuvre ses règlements après que le coureur sud-africain Caster Semenya ait contesté la légalité des nouvelles règles.

Elle a été bannie des compétitions internationales pendant près d’un an pour des taux de testostérone supérieurs à la limite fixée par le corps de l’athlétisme pour les athlètes féminines.

Les patrons du monde de l’athlétisme ont déjà déclaré qu’ils voulaient protéger le caractère sacré de la concurrence loyale et ouverte.

Lire la suite

Athlétisme

Euro d’athlétisme: les hurdlers français perpétuent la tradition

AFP

Published

on

By

Quatre ans après le triplé de Prague, les spécialistes français du 60 m haies ont de nouveau frappé un grand coup en montant à deux sur le podium de l’Euro en salle de Glasgow: Pascal Martinot-Lagarde est 2e, Aurel Manga 3e.

Avec cinq médailles (deux en argent, trois en bronze), l’équipe de France reste dans ses standards des deux dernières éditions (3 en 2017 à Belgrade, 5 en 2015 à Prague), mais manque l’or pour la première fois depuis 2007, en l’absence de nombreux cadres (Kevin Mayer, Renaud Lavillenie, Mahiedine Mekhissi…).

Les médailles, Pascal Martinot-Lagarde commence à les collectioner: il a remporté dimanche sa 6e au niveau européen, la 4e en salle, en prenant l’argent en 7 sec 61/100, un centième derrière le surprenant chypriote Milan Trajkovic.

« J’ai fait la course qui ne fallait pas faire, avec des erreurs. J’ai fait une finale… pas très +clean+. Je reste un peu sur ma faim, a-t-il réagi en zone mixte, après une course « lente » pour ce niveau de compétition. Perdre pour un centième avec les erreurs que j’ai faites, ça a tout d’une finale frustrante. Mais je reste content de ramener une médaille à la maison, il ne faut pas banaliser les médailles ».

Après son titre de champion d’Europe l’été dernier, « PML » (27 ans) enchaîne avec régularité au plus haut niveau. Alors qu’il s’entraîne à Reims depuis un an, sans sa compagne et ses deux jeunes enfants qu’il retrouve le week-end à Paris, il estime avoir trouvé « le bon cocktail de vie », lui permettant d’éviter les blessures.

– Objectif Tokyo-2020 –

Les Bleus n’ont pas réalisé le triplé comme à Prague il y a quatre ans, mais perpétuent la tradition de leurs glorieux ainés (Guy Drut, Stéphane Caristan, Ladji Doucouré) avec un doublé grâce au bronze d’Aurel Manga (26 ans), la même place qu’aux Mondiaux en salle l’année dernière.



« C’est bien de continuer à alimenter ce compteur que j’ai débloqué il y a un an. Même si la salle compte moins, ce n’est pas donné à tous de faire des médailles internationales », s’est réjoui le très costaud (1,90 m, 89 kg) étudiant en Master 2 Sciences de l’ingénieur à la Sorbonne, qui partage son temps entre l’université et le tartan.

« Je me suis donné la chance d’en arriver là. Il faut continuer sachant que l’objectif principal, c’est les Jeux » de Tokyo en 2020.

Rénelle Lamote aussi a perpétué sa « tradition » en devenant vice-championne d’Europe du 800 m pour la 3e fois, la première en salle. Lamote a essayé presque toute la course, sans y parvenir, de doubler la Britannique Shelayna Oskan-Clarke, courant ainsi beaucoup à l’extérieur, la faisant manquer d’énergie dans le final.

« Je ne sais pas encore courir correctement dans les courses à enjeux. J’ai du mal à me placer. Mais j’étais quand même offensive », a-t-elle expliqué. Psychologiquement je suis arrivée fatiguée, j’étais sur les nerfs, donc une médaille dans ces conditions je suis super contente ».

Le relais 4×400 m masculin est venu améliorer le bilan des Bleus, avec une 3e place obtenue au finish par le jeune Fabrisio Saidy (19 ans), deux jours après la confirmation du potentiel de Solène Ndama (20 ans), en bronze sur le pentathlon.

« C’est un bilan conforme à nos prévisions (…) bien sûr c’est toujours frustrant pour les athlètes de ne pas ramener une médaille d’or, mais quand vous voyez que l’or du 60 m haies se joue à un centième c’est presque rien du tout, c’est la loi du sport », a estimé le président de la Fédération française d’athlétisme André Giraud.

Lire la suite

Athlétisme

Euro d’athlétisme en salle: Filip Ingebrigtsen disqualifié après les séries du 1.500 m

AFP

Published

on

By

Le Norvégien Filip Ingebrigtsen, parmi les favoris du 1.500 m avec son petit frère Jakob, a été disqualifié après avoir remporté sa série de l’Euro d’athlétisme en salle vendredi à Glasgow.

Champion d’Europe 2016 et 3e des Championnats du monde 2017, Filip Ingebrigtsen (25 ans) a marché hors de la piste à l’intérieur du premier couloir lors de sa série.

Son petit frère Jakob Ingebrigtsen (18 ans), jeune prodige du demi-fond mondial double champion d’Europe l’été dernier (1.500 m et 5.000 m), a facilement remporté sa série en 3 min 42 sec 00 pour se qualifier pour la finale qui aura lieu dimanche soir.

Mise à jour 01.03.2019 à 14:00

Lire la suite




Derniers articles

Sports1 heure ago

Euro-2020: la France et les favoris font le show, le Portugal perd Ronaldo

Les favoris des qualifications pour l’Euro-2020 ont tenu leur rang lundi pour la deuxième journée des éliminatoires, à l’instar de...

France2 heures ago

Des télécabines au zoo de Beauval pour survoler les éléphants et les lions

Le zoo-parc de Beauval (Loir-et-Cher) se dote d’une ligne de télécabines qui permettront aux visiteurs de survoler pendant quelques minutes...

Sports2 heures ago

Tennis: Federer se rassure au 3e tour à Miami

Le Suisse Roger Federer s’est rassuré lundi après une entrée en lice laborieuse deux jours plus tôt, en battant le...

France3 heures ago

Affaire des « écoutes »: Sarkozy perd une nouvelle manche dans sa bataille contre le procès

Nicolas Sarkozy a essuyé lundi un nouveau revers dans sa bataille pour échapper à un procès pour « corruption » et « trafic...

Monde3 heures ago

Le Mexique demande des excuses pour les « abus » coloniaux, l’Espagne refuse

Les plaies de la Conquête espagnole ont été rouvertes lundi avec les excuses demandées pour les « abus » contre les peuples...

Sports3 heures ago

Portugal: Cristiano Ronaldo sort sur blessure mais se veut rassurant

Cristiano Ronaldo est sorti blessé à la 31e minute du match de qualifications à l’Euro-2020 entre le Portugal et la...

France4 heures ago

Mieux manger, faire plus de sport: l’ordonnance santé du gouvernement

Le gouvernement a tiré lundi un premier bilan de ses mesures de prévention dans le domaine de la santé et...

Monde4 heures ago

L’enquête russe derrière lui, Trump promet de prendre sa revanche

Satisfait des conclusions de l’enquête russe qui éloignent le spectre d’une procédure de destitution, Donald Trump a averti lundi avec...

Sports4 heures ago

Bleus: « Ca va être chaud bouillant en Turquie », prévient Deschamps

« Ca va être chaud bouillant en Turquie », a souligné le sélectionneur des Bleus Didier Deschamps lundi soir, se projetant déjà...

Business5 heures ago

La Bourse de Paris limite ses pertes, mais reste méfiante

La Bourse de Paris a fini en léger recul lundi (-0,18%), réussissant à limiter ses pertes, mais la méfiance reste...

Advertisement

Nous suivre sur facebook