Connect with us

Autres Sports

Boxe: match nul entre Tyson Fury et Deontay Wilder au mondial des WBC

Avatar

Publié le

Tyson Fury a réalisé un remarquable retour au sommet de la boxe mondiale et il a survécu à deux duels dans un match captivant avec le champion WBC des poids lourds, Deontay Wilder, à Los Angeles.

Dans l’un des concours de poids lourds les plus passionnants depuis des années, le Britannique a été terrassé au neuvième round et a été brutalement abandonné au 12ème, retrouvant ainsi ses pieds pour survivre pendant deux minutes.

Fury avait fait preuve de beaucoup de talent évasif et de contre-poing qui lui avait valu son nom avant qu’il ne s’éloigne du sport pendant 30 mois et il a connu le succès dans les rondes intermédiaires.

Mais le 12, il resta immobile après une combinaison féroce, faisant à peine le décompte pour se qualifier au concours, qui fut marqué 115-111 pour Wilder, 114-112 pour Fury et 113-113.

Fury – et une grande partie de la presse du ring – sentait qu’il avait gagné et qu’il était resté debout pendant les trois dernières minutes, le titre WBC aurait été à lui. Après 36 minutes de l’action la plus tendue et la plus absorbante, les deux hommes ont parlé d’une revanche, ce qui semble une certitude.

Fury, dont le promoteur, Frank Warren, a prétendu que « tout le monde sait » que son homme avait gagné, a déclaré: « Nous sommes sur un terrain isolé. Je me suis fait renverser mais je crois toujours avoir gagné le combat. Je fais preuve d’un professionnalisme total.

« Le Roi Gypsy est de retour. Je suis un sportif professionnel qui adore se battre. C’est un combattant redoutable. Le monde connaît la vérité. »

Wilder a déclaré que ses deux renversements signifiaient qu’il « avait définitivement gagné le combat ». « Je ne sais pas si [une revanche] sera mon prochain combat mais j’adorerais que ce soit le cas. Nous devons le refaire. »

Comment s’est-il levé?

Ceux qui se trouvaient au bord du ring – parmi lesquels figuraient les grands noms de la boxe Floyd Mayweather, Evander Holyfield, Lennox Lewis et James ‘Buster’ Douglas, ainsi que l’actrice Hayden Panettiere et le footballeur Zlatan Ibrahimovic – ont été laissés posés après le combat: comment Tyson Fury s’est-il levé? ? La main droite et le crochet gauche, Wilder, qui a atterri proprement dans la dernière ronde ont été très éprouvants et semblaient avoir mis fin au combat.

« J’ai vu ses yeux rouler dans sa tête. J’étais comme si c’était fini », a déclaré Wilder. Cela aurait été cruel. Les 17 698 personnes du Staples Center avaient vu Fury contribuer énormément, amenant des coups de poing à plusieurs reprises et exaltant son rival.

Le trottoir de Wilder était accompagné de sa ceinture WBC abaissée sous le feu des projecteurs, tandis que Fury travaillait avec l’entraîneur Ben Davison, apparemment inconscient du spectacle.

Le Britannique a frustré son homologue américain qui a frappé fort, mais a lui-même frappé à la renverse, frappant une superbe gauche sur la septième place, ce qui a incité Wilder à poursuivre sans relâche pendant que Fury échappait.

Mais la menace d’un homme avec 39 victoires en huitièmes de finale restait toujours présente, certains observant près du ring surveillant par leurs mains.

Les coups de poing dûment faits sont venus, une main droite tranchante derrière l’oreille de Fury renvoyant le Britannique au neuvième round. Il a tenu bon, s’est baissé, a bravement rebondi et a survécu, d’une manière ou d’une autre. Et ainsi, jusqu’au 12, trois minutes seront oubliées.

Wilder avait l’air un peu abasourdi de voir son rival revenir pour plus après avoir chuté au tapis et la cloche apporta un rugissement d’appréciation de la foule.

Fury est lisse et durable est de retour

Le chant bruyant de God Save The Queen au Staples Center était la preuve d’un soutien britannique sain dans l’arène – et de fait, Fury est redevenu un champion du peuple après avoir passé du temps loin du sport à surmonter la dépression, pendant il a également accepté une interdiction antidopage britannique datée de deux ans.

Mais deux victoires de routine depuis son retour en juin ont peu enseigné, et sa chute de poids de 10 kilos s’est révélée être un sujet de discussion plus important que ses performances.

Fury était un outsider avec les bookmakers, et sa propre équipe a admis que ce défi était arrivé six mois plus tôt qu’ils l’auraient souhaité. Mais il a tenté sa chance, sachant que cela pourrait être fugace, compte tenu de la clameur voulant que Wilder affronte Anthony Joshua pour les quatre titres mondiaux.

Après cet affichage, il a montré qu’il était légitimement de retour dans le mix. L’homme qui détenait trois titres mondiaux après sa victoire surprise sur Wladimir Klitschko en 2015 a montré son mouvement de corps et sa marque de fabrique, et frondait fréquemment Wilder avec ses pieds rapides et ses contre-coups.

Le jab était glissant, sa main droite atterri fréquemment et, malgré la perte de poids spectaculaire, sa résistance au coup de poing et sa durabilité étaient vraiment remarquables.

L’un des membres de l’équipe de Wilder a comparé Fury au catcheur de la WWE, The Undertaker. Telle a été sa récupération au 12e round.

Ces trois années ont été remarquables. De champion du monde à la dépression, en passant par le ballon à la pierre 28, Fury est, de toute façon, de retour parmi les élites de la division glamour.

Wilder-Fury II – Vegas? Wembley?

Wilder a montré pourquoi il est champion. Même frustré par son adversaire, il a trouvé le moyen de porter des coups cruciaux. Sa performance – et ce combat captivant – ne feront aucun mal à son profil aux États-Unis.

La scène des poids lourds a stagné dans le pays mais Warren a déclaré que Las Vegas serait désespéré pour une revanche, alors qu’une réunion au Royaume-Uni vendrait sans aucun doute un stade.

Fury a gagné 7 millions de livres sterling pour son travail et Wilder 3 millions de plus. Les deux hommes restent invaincus. Ils gagneront encore plus quand cela se reproduira.

‘AJ, où es-tu? – Ce qu’ils ont dit

Le promoteur Frank Warren sur BT Sport Box Office: « C’est un match nul, mais tout le monde sait que [Fury] l’a emporté et nous voudrons faire un match revanche. Comment un tel combat ne peut-il pas être un match retour? C’est une affaire inachevée.

« En Grande-Bretagne, cela représente 80 000 emplois. Vegas va baver pour cela. Quand était la dernière fois que vous avez assisté à un grand combat aux États-Unis. »

Tyson Fury: « Nous sommes les deux meilleurs poids lourds de la planète. Il y a un autre poids lourd qui est un poulet. Joshua, où êtes-vous? »

Deontay Wilder: « Je ne me suis pas assis immobile, j’étais trop hésitant, j’ai commencé à renverser la main droite. J’ai trop forcé mes coups.

« Quand je bouscule mes coups comme ça, je ne suis jamais précis. La revanche que je garantis est que je vais l’avoir. »

Ben Davison, l’entraîneur de Tyson Fury: « J’ai dit à Tyson qu’il le battrait de la main gauche avant le combat. Nous ne sommes pas venus ici pour de l’argent, mais nous sommes venus ici pour gagner. Je suis malade et vaincu. »

Le président de la WBC, Mauricio Sulaiman, à Sportsweek, sur BBC Radio 5: « Je pense que le tirage au sort est bien fait. Cela aurait pu aller dans un sens ou dans un autre. C’était un grand combat. Les deux renversements ont été le facteur déterminant du combat.

« Plusieurs manches étaient très serrées – quelques coups de poing font la différence. »

Comment le monde du sport l’a vu

Manny Pacquiao, ancien champion du monde de huit divisions: Respect to Fury pour avoir suivi son plan de match et à Wilder pour avoir comblé l’écart avec deux énormes revers Je ne peux pas attendre pour voir le match retour.

Amir Khan, ancien champion du monde unifié des poids mi-moyens: quel combat. Wilder v Fury doit être parmi les meilleurs combats de poids lourds que j’ai vus. Bravo à mes amis Tyson Fury et Tony Bellew. Profitez des gars de Noël. Bien mérité.

LeBron James, triple champion de la NBA: C’était le combat le plus drôle / le plus fou que j’ai jamais vu de ma vie. Qu’est-ce qui vient de se passer?

Rio Ferdinand, légende de Manchester United: En tant que sportif, ce que Tyson Fury a fait ce soir doit être respecté. Ce qu’il a vécu dans sa vie personnelle, dans une performance comme celle-là.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Advertisement
laisser un commenataire

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Autres Sports

Boxe: le controversé Gafur Rakhimov démissionne de la présidence de l’AIBA (officiel)

AFP

Published

on

By

Le controversé homme d’affaires ouzbek Gafur Rakhimov a annoncé vendredi qu’il allait démissionner de la présidence de la Fédération internationale de boxe (AIBA), objet d’une enquête du CIO concernant notamment sa gouvernance.

« J’ai informé le Comité exécutif de l’AIBA de mon intention de démissionner de la présidence », a annoncé M. Rakhimov dans un communiqué, alors que face aux problèmes de gouvernance de la fédération, le CIO a gelé l’organisation du tournoi de boxe aux Jeux olymiques de Tokyo-2020.

Une réunion téléphonique du Comité exécutif de la fédération a été convoquée pendant le week end pour « entamer la procédure en vue de l’élection d’un président par intérim », a ajouté l’AIBA.

L’annonce de la démission de M. Rakhimov pourrait permettre d’obtenir une levée des sanctions du CIO qui pèsent sur l’AIBA et ce à quelques jours d’une réunion de la Commission exécutive du CIO qui doit aborder la question de mardi à jeudi à Lausanne.

Le CIO avait annoncé fin novembre l’ouverture d’une enquête visant la fédération et confiée à une commission ad hoc présidée par le Serbe Nenad Lalovic, membre de la commission exécutive du CIO et président de la Fédération internationale de lutte.

Dans l’attente des conclusions de cette commission, l’instance avait également décidé de geler l’organisation du tournoi de boxe aux Jeux olympiques de Tokyo-2020.

Le CIO avait mis en avant en novembre « plusieurs motifs d’inquiétude majeure » concernant les finances ainsi que la gouvernance et l’éthique de l’AIBA, tout en promettant de « faire le maximum » pour protéger les athlètes et s’assurer qu’un tournoi de boxe aura bien lieu à Tokyo-2020.

Les relations ne se sont pas améliorées avec l’élection début novembre de M. Rakhimov à la présidence de l’AIBA. Il est accusé d’être un « criminel majeur » dans son pays par le Trésor américain, ce qu’il a nié vigoureusement dans un entretien à l’AFP.

Lire la suite

Autres Sports

Boxe: Rakhimov jette l’éponge, sortie de crise en vue pour l’AIBA

AFP

Published

on

By

L’AIBA a-t-elle sauvé son avenir olympique? L’annonce vendredi de la démission du controversé homme d’affaires ouzbek Gafur Rakhimov de la présidence de la Fédération internationale de boxe ressemble à une concession envers le CIO qui avait gelé l’organisation du tournoi aux JO de Tokyo-2020.

« J’ai informé le Comité exécutif de l’AIBA de mon intention de me retirer de la présidence », a annoncé M. Rakhimov dans un communiqué, alors que face aux problèmes de gouvernance de la fédération, le CIO avait ouvert une enquête.

Une réunion téléphonique du Comité exécutif de la Fédération de boxe, basée à Lausanne (Suisse), a été convoquée pour ce weekend, afin « d’entamer la procédure en vue de l’élection d’un président par intérim », a ajouté l’AIBA.

L’annonce de la démission de M. Rakhimov intervient à quelques jours d’une réunion de la Commission exécutive du CIO qui doit aborder la question de mardi à jeudi à Lausanne. Son départ, même s’il conserve des responsabilités au sein du Comité exécutif de l’AIBA, pourrait permettre d’obtenir une levée des sanctions du CIO qui pèsent sur le fédération.

– Finance, gouvernance, éthique –

Dans une réaction transmise à l’AFP, un porte-parole du CIO indique que l’instance « prend note » de l’intention de M. Rakhimov de « se retirer de ses fonctions de président de l’AIBA ».

La commission d’enquête ad hoc du CIO « évaluera soigneusement les effets de cette décision sur la position de président au sein de la structure de l’AIBA et l’impact potentiel que celle-ci peut avoir », a ajouté le porte-parole.

Le CIO souligne ensuite que « comme nous l’avons dit dès le début, cette enquête porte sur de nombreux autres aspects liés à l’AIBA, tels que les finances de la fédération, sa gouvernance et l’éthique, la lutte contre le dopage, l’arbitrage et le jugement ».

Le CIO avait annoncé fin novembre l’ouverture d’une enquête visant la fédération et confiée à une commission ad hoc présidée par le Serbe Nenad Lalovic, membre de la commission exécutive du CIO et président de la Fédération internationale de lutte.

Une série de 41 questions a été adressée début février à l’AIBA via le cabinet d’audit Deloitte, portant sur la gouvernance, les finances, l’éthique ou la lutte antidopage.

Dans l’attente des conclusions de cette commission, l’instance avait également décidé de geler l’organisation du tournoi de boxe aux Jeux olympiques de Tokyo-2020, plaçant les fédérations nationales et les sportifs dans l’incertitude.

Si la décision d’écarter l’AIBA de l’organisation du tournoi olympique était maintenue, cette organisation pourrait être menée par le CIO, tout comme celle des tournois qualificatifs qui doivent débuter en septembre.

– « Des allégations fabriquées » –

« Malgré les efforts, il y a eu de nombreuses discussions ces derniers mois au sujet de l’avenir olympique de la boxe. Beaucoup de (ces discussions) ont porté sur la politique et non sur le sport », a estimé M. Rakhimov, cité dans le communiqué.

« Même si j’ai vraiment cru et espérer que sport et politique devaient être séparés et que le bon travail et les changements à l’AIBA seraient reconnus, les discussions basées sur la politique ont remis en question les progrès réalisés au sein de l’AIBA », a-t-il ajouté.

« Une fois de plus, comme je l’ai déjà affirmé à plusieurs reprises, je confirme que les allégations me visant ont été fabriquées et sont motivées par des raisons politiques », a encore répété l’homme d’affaires.

Le CIO avait mis en avant en novembre « plusieurs motifs d’inquiétude majeure » concernant les finances ainsi que la gouvernance et l’éthique de l’AIBA, tout en promettant de « faire le maximum » pour protéger les athlètes et s’assurer qu’un tournoi de boxe aura bien lieu à Tokyo-2020.

Les relations ne se sont pas améliorées avec l’élection début novembre de M. Rakhimov à la présidence de l’AIBA. Il est accusé d’être un « criminel majeur » dans son pays par le Trésor américain, ce qu’il a nié vigoureusement dans un entretien à l’AFP.

La crise de gouvernance à l’AIBA n’est pas récente. Sous la pression, le Taïwanais Ching Kuo Wu avait été contraint en novembre 2017 de démissionner de la présidence de la fédération. M. Wu, par ailleurs toujours membre du CIO, était accusé de mauvaise gestion et d’avoir placé l’AIBA « au bord de la faillite », selon ses opposants, ce qu’il a toujours fermement nié.

Lire la suite

Autres Sports

NBA: Harden assomme Miami avec 58 points, Golden State KO à Orlando

AFP

Published

on

By

Pour la sixième fois cette saison, James Harden a atteint la barre mythique des 50 points lors de la victoire à l’arrachée de Houston face à Miami (121-118), jeudi, tandis que Golden State a concédé une deuxième défaite en deux jours à Orlando (103-96).

« The Beard » est sur sa planète: le meneur à la barbe fournie a écœuré, seul ou presque, Orlando qui a pourtant compté jusqu’à 21 points d’avance en 3e période (82-61).

Harden, grand favori à sa propre succession pour le trophée de meilleur joueur (MVP) de la saison avec sa moyenne hallucinante de 36,6 points par match, a réveillé son équipe.

Il a fini la rencontre avec 16 paniers marqués sur 31 tentés, dont huit à trois points, et, comme souvent cette saison, avec un sans-faute aux lancers francs (18 sur 18).

S’il a échoué à seulement trois longueurs de son record personnel (61 points marqués le 23 janvier à New York), il est devenu le joueur à avoir marqué le plus de points dans un match disputé à Miami.

Harden, 29 ans, marche sur les traces des plus grands: lors des cinquante dernières saisons NBA, seuls deux joueurs, Kobe Bryant en 2006-07 et Michael Jordan en 1986-87, ont fini plus de rencontres que lui avec 50 points et plus avec respectivement 10 et 8 matches.

C’est son coéquipier Chris Paul qui a scellé la victoire des Rockets avec deux lancers francs, un panier et un rebond défensif dans les deux dernières minutes, durant lesquelles Harden est resté muet.

– Troisième défaite de suite pour OKC –

« C’est la victoire de toute une équipe, pas d’un joueur, tout le monde a pris ses responsabilités dans le final », a insisté le meilleur marqueur du Championnat, qui tourne à une moyenne hallucinante de 36,6 points par match.

Grâce à Harden et Paul, les Rockets ont enchaîné une quatrième victoire de suite (37 v-25 d) et se rapprochent à grands pas de Portland et d’Oklahoma City, respectivement 4e et 3e de la conférence Ouest avec le même bilan de 38 victoires pour 23 défaites.

Oklahoma City a concédé une troisième défaite de suite face à Philadelphie (108-104).

Sans le soutien de Paul George, blessé à l’épaule droite, Russell Westbrook n’a rien pu faire face à Ben Simmons, auteur d’un « triple double » (11 pts, 13 rebonds, 11 passes décisives) et Tobias Harris (32 pts).

Les Sixers (40 v-22 d), privés pour le quatrième match de suite de Joël Embiid, sont sur les talons d’Indiana (41 v-22 d) qui est venu à bout de Minnesota (122-115) malgré les 42 points et 17 rebonds de Karl-Anthony Towns.

Golden State a du mal à digérer la trêve du All Star Game. Le double champion en titre a concédé une troisième défaite en cinq matches disputés depuis la reprise de la saison régulière après la traditionnelle pause d’une semaine mi-février.

– Golden State reste leader –

Battus la veille à Miami (126-125) à la dernière seconde, les Warriors ont perdu pied lors du 4e quart-temps face à Orlando avec seulement quinze points marqués.

Les absences de Kevin Durant, ménagé pour la première fois de la saison, et d’Andre Iguodala, malade, n’expliquent pas à elles seules cette première défaite face au Magic depuis décembre 2012.

« On contrôlait ce match après la 3e période mais on a manqué trop de +shoots ouverts+ et on n’a pas réussi à les gêner, c’est vraiment frustrant, c’est dur à accepter », a regretté Stephen Curry (33 pts).

Orlando, porté par Aaron Gordon (22 pts, 15 rbds), s’est emparé grâce à cette 29e victoire de la saison de la précieuse 8e place de la conférence Est, occupée jusqu’à présent par Charlotte (28 v-33 d).

Golden State reste leader de la conférence Ouest (43 v-19 d) puisque son dauphin Denver (2e, 42 v-19 d) s’est incliné à domicile 111 à 104 face à Utah.

Le Jazz (6e, 35 v-26 d) s’est imposé grâce à 24 points de Donovan Mitchell et aux 16 points, huit rebonds et quatre contre de Rudy Gobert.

Résultats du Championnat nord-américain de basket-ball (NBA) après les matches disputés jeudi:

Denver – Utah 104 – 111

Oklahoma City – Philadelphie 104 – 108

New York – Cleveland 118 – 125

Houston – Miami 121 – 118

Indiana – Minnesota 122 – 115

Orlando – Golden State 103 – 96

Lire la suite




Derniers articles

Sports8 minutes ago

Tour des Alpes: duel Nibali-Froome sur la route des grands Tours

Comme un petit avant-goût des grands Tours à venir: de lundi à vendredi, le Tour des Alpes emmène les coureurs...

France18 minutes ago

France Télévisions obtient les droits en clair des JO-2024 et 2022

France Télévisions a obtenu les droits de diffusion en clair des Jeux olympiques d’été 2024 à Paris, a annoncé lundi...

Business51 minutes ago

Wall Street termine en ordre dispersé au début d’une semaine chargée

La Bourse de New York, de retour d’un long week-end, a terminé en ordre dispersé lundi à l’entame de la...

Biodiversité52 minutes ago

Birmanie: des milliers de manifestants protestent contre un projet de barrage soutenu par la Chine

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté lundi dans le nord de la Birmanie pour protester contre la relance d’un projet...

Sciences52 minutes ago

Des chercheurs ont calculé la fonte du Groenland depuis 1972: « ça fait peur »

Mesurer la fonte des glaces au Groenland ou en Antarctique est un exercice relativement précis en 2019, grâce à un...

Monde52 minutes ago

Attentats de Pâques: le Sri Lanka décrète l’état d’urgence et traque les islamistes responsables

Le Sri Lanka a décrété l’état d’urgence et traquait lundi les responsables des attentats suicides qui ont fait au moins...

Technologie52 minutes ago

Coup dur pour Samsung, qui repousse le lancement de son smartphone pliable

Samsung a dû se résoudre lundi à repousser le lancement de son smartphone pliable Fold pour des problèmes d’écrans défectueux,...

Afrique58 minutes ago

Soudan: les manifestants sommés de lever les barrages, sommet africain au Caire

Les nouveaux dirigeants militaires au Soudan ont sommé lundi les manifestants de démanteler les barrages devant le QG de l’armée...

Sports1 heure ago

Rugby: Folau entendu par une commission de discipline le 4 mai

La Fédération australienne de rugby a annoncé lundi que l’audition disciplinaire de l’arrière Israel Folau, dont le contrat a été...

Sports2 heures ago

Classement WTA: Parmentier gagne une place, top 20 inchangé

La Française Pauline Parmentier (52e) a gagné une place au classement WTA publié lundi, dont le top 20 demeure inchangé,...

Advertisement

Nous suivre sur facebook