Connect with us

Cameroun

Sud-Ouest du Cameroun: le prêtre Kenyan aurait été tué par les militaires selon Mgr Andrew Nkea

Avatar

Publié le

Mgr Andrew Nkea qui continue d’indexer les militaires Camerounais dans le meurtre d’un prêtre kenyan, demande à Issa Tchiroma porte, du gouvernement de bien s’informer avant de s’exprimer alors que ce denier a tenté de démentir les allégations du prêtre.

La mort du père Cosmos Omboto Ondari, vicaire de la paroisse St Martin de Tours Parish de Kembong, village situé à quelques kilomètres de Manfe dans le département de la Manyu, région du Sud-Ouest, crée du trouble entre le corps religieux et politique camerounais.

Interrogé par la BBC vendredi 23 novembre, Mgr Andrew Nkea, évêque de Manfe, est revenu sur les circonstances du tragique de l’assassinat du prêtre Kenyan le 21 novembre 2018 alors qu’il se trouvait dans sa paroisse. Comme il l’a relevé dans son communiqué, l’évêque de Manfe dit avoir rencontré des témoins.

« J’étais personnellement à Kembong pour rencontrer les chrétiens qui étaient avec le père (Cosmos Omboto Ndlr) lorsqu’il a été tué. Ils m’ont expliqué qu’un véhicule militaire est entré dans le village. Et durant le passage dudit véhicule, les militaires tiraient au hasard…Le père a tenté de s’enfuir à l’église et lorsqu’il était non loin de la porte, il a été atteint par les balles. Il est mort sur le champ. Les autres chrétiens qui étaient présents ont fui pour se cacher derrière la paroisse. Il y avait aussi des séminaristes qui se sont réfugiés au presbytère. J’étais là hier (22 novembre Ndlr) et j’ai compté 21 impacts de balle sur la façade avant de la paroisse », a relaté l’homme de Dieu.

En réaction au propos du  ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma qui a tenu à apporter un démenti formel à ses allégations, Mgr Nkea s’en est pris à lui . « Il (Issa Tchiroma Ndlr) ne vit pas à Manfe, moi j’y vis. Ça ne s’est pas passé dans la nuit, mais en pleine journée. Je prie le ministre de vérifier ses informations avant de se prononcer. Parce que c’est très dommage que nous sommes des camerounais, nous souffrons et notre ministre parle de quelque chose qu’il ne maîtrise pas. Je suis sur le terrain. Je vis à Manfe, le ministre n’y est pas. Il ne sait même pas où se situe Kembong », a-t-il tempêté.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Cameroun

Cameroun: quatre trafiquants de pangolins interpellés

Avatar

Published

on



Ils ont été arrêtés en possession de deux tonnes d’écailles de pangolins et 200 tonnes de pointes d’ivoire qu’ils s’apprêtaient à vendre.

C’est une information qui a été rendue publique le 14 mars 2019 par le ministère de la Forêt et de la Faune. «Nous avons réussi à interpeller quatre trafiquants qui s’apprêtaient à vendre deux tonnes d‘écailles de pangolin et 200 pointes d’ivoire. C’est une énorme saisie, d’habitude nous saisissons des dizaines, quelques fois des centaines de kilos d‘écailles. Ici on parle de plus de deux tonnes», selon Eric Kaba Tah, directeur adjoint de l’Organisation Non Gouvernementale LAGA.

Selon la loi, les quatre mis en cause vont devoir répondre de leurs actes. D’après nos sources, ces derniers font partie d’un réseau pour qui il est coutume d’exporter les produits saisis vers le Nigéria. Le réseau achetait des pangolins auprès de petits trafiquants du Cameroun, de Centrafrique et de la RDC, explique le responsable du Laga.

Les écailles des animaux sont ensuite expédiées au Nigeria, à partir du Cameroun, avant d’être assemblées pour l’exportation illégale, notamment vers des pays d’Asie, apprend-on encore. La demande asiatique croissante, a renforcé la menace sur le pangolin, une des espèces animales protégées les plus braconnées au monde, selon l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN).

Rappelons qu’il y a moins d’un mois où le mouvement sauvons le pangolin a vu le jour au Cameroun. Les experts ont tiré la sonnette d’alarme. Car ils craignent que du fait du trafic illégal des écailles de pangolin, cette espèce disparaisse définitivement de nos forêts.

Lire la suite

Cameroun

Tibor Nagy est au Cameroun où il va rencontrer Paul Biya

Avatar

Published

on



En tournée sur le continent noir, le Sous-Secrétaire d’Etat américain chargé des Affaires africaines arrive au Cameroun ce samedi 16 mars 2019 par l’aéroport international de Douala.

Dans une note d’information, le service de communication du Gouverneur de la Région du Littoral, annonce l’arrivée par l’aéroport international de Douala, du Sous-Secrétaire d’Etat chargé des Affaires africaines ce samedi 16 mars 2019 à 15h30.

La note ne dévoile pas les autorités qui vont accueillir le « Monsieur Afrique » du président américain Donald Trump. Mais, son arrivée coïncide avec le séjour dans la capitale économique, de Joseph Dion Ngute, Premier ministre, chef du gouvernement qui partira ce même samedi, de Yaoundé pour Douala où il est attendu vers 13h en vue de la 10e session du Cameroon Business Forum.

De toutes les façons, le véritable point de chute du diplomate américain est Yaoundé, la capitale politique. Il va y rencontrer dès le dimanche 17 mars, certains membres du gouvernement et le président de la République Paul Biya, selon des sources.

Les sujets au centre des échanges porteront sans doute sur la crise anglophone, l’emprisonnement des hommes politiques et les échanges commerciaux entre les Etats-Unis et le Cameroun.

Avant son arrivée au pays Joël Embiid, célèbre basketteur de la NBA, Tibor Nagy a fait des déclarations qui n’ont pas plu au gouvernement camerounais.

Par exemple, au sujet de l’emprisonnement de Maurice Kamto, le leader du Mouvement pour la Renaissance du Cameroun (MRC), parti d’opposition, le diplomate américain a dit «Le gouvernement camerounais assure qu’il a été arrêté et emprisonné pour des raisons légitimes. Moi, je pense vraiment qu’il serait très sage de le libérer. Parce que, que ce soit vrai ou faux, il est perçu comme ayant été incarcéré pour ses activités politiques ». Une prise de position rejetée par Yaoundé.

Lire la suite

Cameroun

Cameroun: un policier du GMI de Bamenda brûlé vif par des rebelles séparatistes

Avatar

Published

on



La scène effroyable s’est produite dans la soirée du samedi 16 mars 2019 sur un terrain de jeu situé à un jet de pierre du Groupement mobile d’intervention de Bamenda.

Joël Tidike n’est plus. En service depuis 17 ans au Groupement mobile d’intervention numéro 6 de Bamenda, chef-lieu de la Région du Nord-Ouest, il a été kidnappé dans la soirée d’hier samedi 16 mars alors qu’il se trouvait non loin de son lieu de travail.

Sans l’emmener loin, les ravisseurs du policier, reconnus comme des combattants sécessionnistes, l’ont torturé, puis brulé vif au milieu d’une aire de jeu au quartier Alabukam.

Produit de la promotion 2000 du Centre d’instruction et d’application de la police de Mutengene dans lu Sud-Ouest, l’originaire de la Région de l’Adamaoua, se sentait pourtant mieux dans la ville chef-lieu de la Région du Nord-Ouest, selon ses proches, nonobstant la crise dite anglophone qui fait des hommes en tenue et des autorités administratives, la cible privilégié des séparatistes.

« Les folies sécessionnistes m’ont arraché tragiquement et méchamment mon frère aîné, TIDIKE Joel, kidnappé à 100 m de son service, le GMI de Bamenda, torturé et immolé par le feu en 30 mn dans un terrain de football non loin de là. Mon frère vivait pourtant à Bamenda et de façon intégrée depuis 2002. Il s’y sentait mieux que partout ailleurs. Il aimait ses autres frères et sœurs de Bamenda sans limite.

La majorité d’entre eux le lui rendait bien. Et c’était visible, voire réel. Mon frère, mobilisé et mort pour la République, sans la faute de la République et sans aucune faute de sa part contre quiconque. Ma famille porte les stigmates de cette guerre inutile contre notre Nation commune et en partage. Son sang fécondera, je le souhaite, le limon de l’espérance d’un retour aux valeurs du vivre-ensemble camerounais.

Ses cris, douleurs et contritions ultimes, vitales et mortelles seront un sacrifice christique pour notre peuple uni et à jamais. Ma famille se place au-dessus de la haine, pleure cependant mais toujours en chantant l’hymne à la parfaite unité nationale. Larmes versées comme prière au bon sens et à la réconciliation des cœurs, sans condition préalable pour un retour de tous et de chacun vers la mère patrie. Nous nous en remettons au pouvoir de pacification des cœurs propre au Seul DIEU ÉTERNEL ET VIVANT. AMEN ». Témoignage de Blaise Moussa, le frère du policier lâchement assassiné Samedi 16 Mars 2019.

Lire la suite




Derniers articles

People3 minutes ago

Michel Legrand: Macha Méril veut un festival en son hommage

L’actrice Macha Méril, femme du compositeur français Michel Legrand décédé en janvier, veut créer un festival dédié aux comédies musicales...

Cameroun5 minutes ago

Cameroun: quatre trafiquants de pangolins interpellés

Ils ont été arrêtés en possession de deux tonnes d’écailles de pangolins et 200 tonnes de pointes...

Sports7 minutes ago

XV d’Italie: Castello rejoint la liste des blessés

Info Mise à jour 19.03.2019 à 23:00 AFP ...

Technologie10 minutes ago

Vidéo de Christchurch: des élus américains demandent aux géants de l’internet de s’expliquer

Des parlementaires américains ont demandé mardi aux dirigeants de quatre géants de l’internet de venir s’expliquer sur la prolifération en...

Afrique13 minutes ago

Au Zimbabwe, les miraculés du cyclone à la recherche de proches

Son visage tuméfié et son regard ahuri en témoignent. Praise Chipore revient de l’enfer. En pleine nuit, « ma maison a...

Business23 minutes ago

USA: la Fed devrait prolonger sa pause sur les taux d’intérêt

La Banque centrale américaine (Fed) devrait laisser ses taux d’intérêt inchangés mercredi après avoir promis qu’elle serait « patiente », mais ce...

Santé27 minutes ago

Le désherbant Roundup une nouvelle fois jugé cancérigène par un jury américain

Le désherbant Roundup de Monsanto a contribué au cancer du septuagénaire Edwin Hardeman, a estimé mardi un jury américain, infligeant...

Sciences27 minutes ago

Karen Uhlenbeck, première femme récompensée du prix Abel de mathématiques

Les femmes ont fait un pas de plus mardi vers plus d’égalité dans le monde encore très masculin des sciences,...

Monde27 minutes ago

Attentat de Christchurch: les premières victimes inhumées lors d’une émouvante cérémonie

Un réfugié syrien et son fils ont été mercredi les premières victimes de l’attentat de Christchurch à être inhumées lors...

France28 minutes ago

Prison de Condé-sur-Sarthe: les grévistes de se prononcent mercredi sur le blocage

Les surveillants qui bloquent depuis deux semaines la prison de Condé-sur-Sarthe/Alençon se prononceront mercredi matin sur des propositions faites mardi...

Advertisement

Nous suivre sur facebook