Connect with us

France

France: Garde à vue prolongée pour six suspects d’ultra-droite

Reuters

Publié

le

La garde à vue de cinq hommes et une femme proches de l’ultra-droite et soupçonnés de préparer une action violente contre le chef de l’Etat, Emmanuel Macron, a été prolongée, a-t-on appris jeudi de source judiciaire.

Ces personnes âgées de 22 à 62 ans ont été interpellées mardi dans le cadre d’une enquête préliminaire ouverte par le parquet de Paris pour association de malfaiteurs terroriste criminelle.

Quatre de ces arrestations ont été effectuées en Moselle, où Emmanuel Macron est allé cette semaine dans le cadre de sa tournée “mémorielle” pour le centenaire de l’armistice de 1918, une autre dans l’Isère et la dernière en Ille-et-Vilaine.

C’est la présence en Moselle d’un membre du groupe normalement domicilié en Isère qui a déclenché l’intervention de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI), selon une source proche de l’enquête.

Toutefois, selon cette source, le projet d’action violente visé était encore à ce stade “imprécis et mal défini”.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

France

Le terrible bilan de deux mois de violences policières

Published

on

Et hier encore à Marseille les policiers ont chargé sans sommation une manifestation pourtant totalement pacifique.

PREUVE que le ministre de l’intérieur, les préfets souhaitent la confrontation violente afin de tenter de retourner l’opinion contre le mouvement social et pouvoir justifier les mesures liberticides et autoritaires qu’ils s’apprêtent à prendre pour maintenir leurs privilèges !

« Grand débat » d’enfumage d’un côté la matraque et la calomnie de l’autre, voilà le vrai visage de la macronie « libérale » !

Lire la suite

France

Gilets jaunes : la trahison de la droite orléaniste

Published

on

Alors que l’acte X de la mobilisation des gilets jaunes se déroule ce samedi 19 janvier et que le bilan des victimes de la répression policière et judiciaire s’alourdit (plus de 216 gilets jaunes emprisonnés et 93 blessés graves), Les Républicains ont du mal à adopter une position lisible.

Après avoir, dans un premier temps, arboré le gilet jaune, Laurent Wauquiez a rapidement retourné sa veste, ou plutôt son gilet, tout comme une grande partie des cadres des Républicains, appelant sans réserve à soutenir les forces de l’ordre.

Le Figaro y est également allé de sa plume dans de nombreux éditoriaux destinés à rassurer ses actionnaires en appelant au rétablissement de l’ordre sans faire preuve de la moindre empathie pour la France des oubliés, celle des Gaulois réfractaires, qui, pendant longtemps, a souffert en silence dans l’indifférence générale des bobos de gauche, de la droite du Grand Ouest parisien et du triangle Neuilly-Auteuil-Passy.

Les déclarations du philosophe Luc Ferry, compagnon de route des Républicains et ancien ministre de l’Éducation nationale sous Sarkozy, appelant à tirer sur la foule (il a, par la suite, modéré ses propos), a somme toute révélé tout haut ce que tout ce petit monde, terrorisé par les gueux qui ont l’arrogance de demander une démocratie directe, pense tout bas.

On aurait cru revoir le parti de l’ordre. Oh, certes, non pas celui de la loi naturelle et du bien commun ! Non, l’ordre du parti de l’argent et des grands gagnants de la mondialisation. Qui voit le centre droit et le centre gauche serrer les coudes face à une situation inédite sous la VeRépublique.

Car le ralliement de la droite modérée à Macron – qui s’était déjà manifesté par l’appel de Fillon à voter Macron – rappelle furieusement l’attitude des Versaillais appelant Adolphe Thiers à tirer sur les Communards.

Cette droite orléaniste a toujours été celle de toutes les trahisons. Son faux conservatisme destiné à rassurer une partie des honnêtes gens ne l’empêche pas de soutenir Emmanuel Macron, le champion de la mondialisation et de toutes les déconstructions nationales, sociales et sociétales. Ses seules valeurs sont celles cotées en Bourse à l’image de Guizot, ministre de Louis-Philippe et de son fameux « Enrichissez-vous ».

Cette crise des gilets jaunes aura au moins eu le mérite de faire tomber les masques et de démontrer l’incroyable mépris de cette droite de toutes les trahisons pour le peuple de France. Il est plus que temps de l’envoyer dans les oubliettes de l’Histoire.

Par Frédéric Pichon

Lire la suite

France

Gilets Jaunes, un documentaire exceptionnel : « Macron, j’ai déjà souhaité que quelqu’un le tue »

Published

on

Le témoignage poignant d’une grand-mère. Elle a été matraquée et souffre d’une fracture du crâne ouverte qui a nécessité douze points de suture.

Comment une femme sans histoire en vient à appeler de ses vœux un régicide.

Un documentaire exceptionnel de Gaspard Glanz qui nous propose souvent des documentaires exceptionnels.

Lire la suite
Advertisement

Facebook




cinéma

Advertisement