Connect with us

France

Deux blessés dans l’effondrement de deux immeubles de cinq étages à Marseille

Avatar

Publié le

 Sur les 12 appartements des immeubles, neuf étaient occupés et deux voitures ont été écrasées.

Deux immeubles d’habitation de cinq étages se sont entièrement effondrés lundi matin dans le centre ville de Marseille, a-t-on appris auprès des secours, qui se sont déclarés incapables à ce stade de dire s’il y a des victimes.

L’information a été confirmée par la préfecture des Bouches-du-Rhône  sur Twitter, recommandant d’éviter le secteur et précisant que les immeubles était situé rue d’Aubagne.

« Ça s’est effondré d’un coup. Les gens pleurent et sont choqués, on aurait pu mourir. On a vu un grand nuage de fumée, on a cru que c’était un incendie. Je suis très en colère. J’ai alerté la mairie de secteur il y a deux mois que ça allait s’effondrer, rien n’a été fait. » raconte un témoin rencontré par France 3 Provence-Alpes-Côte d’Azur.

Selon BFMTV, sur les 12 appartements des immeubles, neuf étaient occupés et deux voitures ont été écrasées.

Les marins-pompiers ont quant à eux précisé le dispositif de leur intervention sur place, la « quarantaine » d’individus déployés et la « vingtaine de véhicules mobilisés ». Une équipe spécialisée dans le sauvetage et le déblaiement les accompagne ainsi que 30 policiers.

L’immeuble était situé rue d’Aubagne, dans le 1er arrondissement de Marseille, au coeur de la ville.

Deux blessés légers pris en charge.

La maire du 1er arrondissement de Marseille,, Sabine Bernasconi, a déclaré à BFM TV que l’immeuble était en très mauvais état et faisait l’objet d’un “arrêté de péril”.

Au total, 85 marins-pompiers de Marseille sont déployés dans le centre-vile. Ils ont notamment recours à une équipe cynophile et à des drones pour rechercher d’éventuelles victimes.

Des témoins racontent à l’AFP l’effondrement des immeubles ce matin. »J’habite juste à côté, je regardais la télé quand j’ai entendu un grand bruit, mais pas d’explosion, puis un nuage de fumée », décrit Antonio Dias. Sofia Benameur, elle aussi, a entendu un bruit « qui faisait ‘badaboum, badaboum’ comme des pierres, et d’un coup il y a eu plein de fumée chez moi, j’ai dû sortir en courant ».

 

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

France

Notre-Dame: une cathédrale « éphémère » en bois envisagée sur le parvis

AFP

Published

on

By

Une cathédrale de bois « éphémère » pourrait être élevée sur le parvis de Notre-Dame, en partie détruite par les flammes, le temps des travaux de reconstruction, ont dit jeudi le recteur de Notre-Dame et le ministre de la Culture Franck Riester.

« Il ne faut pas qu’on dise +la cathédrale est fermée pendant 5 ans et c’est fini+ », a expliqué Mgr Patrick Chauvet interrogé sur CNews. « Donc je me suis dit:+est-ce que sur le parvis je ne peux pas construire une cathédrale éphémère?+ « 

« Je veux un lieu qui soit beau », a-t-il ajouté, « un lieu un peu symbolique, un peu attirant ». La maire de Paris Anne Hidalgo a encouragé le projet et accepté de prêter « une partie du parvis » pour la construction de cette église « en bois », a affirmé le recteur.

« La décision n’est pas formellement prise », a tempéré sur RMC le ministre de la Culture, Franck Riester. « Cathédrale éphémère, lieu d’accueil, lieu qui permette aux fidèles de pouvoir prier… tout ça est en discussion, en préparation ».

Mgr Chauvet souhaite un « lieu d’accueil où il y aura des prêtres pour pouvoir parler » qui servira aussi à accueillir les « curieux » et les cohortes de touristes qui visitaient chaque année Notre-Dame. Ils étaient 12 millions en 2017.

Pour M. Riester, si la décision n’est pas formellement prise, « tout le monde a envie de faire en sorte que chaque Française, chaque Français, chaque Européen, chaque habitant du monde, ait la possibilité de retrouver d’une manière ou d’une autre Notre-Dame le temps des travaux », qui doivent prendre cinq années, selon les promesses d’Emmanuel Macron mardi soir.

Victime d’un incendie lundi soir, la cathédrale Notre-Dame de Paris, bâtiment le plus visité d’Europe, a été partiellement détruite, la flèche qui la surplombait ainsi qu’une grande partie de son toit s’effondrant sous les flammes.

L’installation de sa remplaçante provisoire aura lieu « rapidement », a précisé le recteur. Dès qu' »on pourra avoir accès » au parvis, encore fermé. L’enquête, ouverte lundi soir par le parquet de Paris pour « destruction involontaire par incendie », est toujours en cours.

Interrogé par ailleurs sur les critiques que suscitent les sommes promises pour la reconstruction, Mgr Chauvet a dit réfléchir à la construction d’un « lieu pour les plus démunis », à l’image de ce que fut l’Hôtel-Dieu, l’hôpital qui borde la cathédrale, pour Notre-Dame, car « une cathédrale a un lieu de charité à coté » d’elle.

Il a également exprimé le souhait de faire travailler de jeunes compagnons à la reconstruction de la cathédrale, qui va « donner du travail à bon nombre de personnes qui n’en ont pas ».

Lire la suite

France

Notre-Dame: il reste « trois points de fragilité majeurs » selon Riester

AFP

Published

on

By

Il reste « trois points de fragilité majeurs » dans la cathédrale Notre-Dame sur lesquels des travaux sont en cours, a déclaré jeudi le ministre de la Culture Franck Riester sur BFMTV-RMC.

Sur le pignon du transept nord (la nef transversale), « des travaux importants ont été réalisés cette nuit pour faire le frettage de la partie supérieure, une sorte d’étayage avec un dispositif en bois. Il menaçait de s’écrouler », a indiqué le ministre.

Deuxième point sensible dans cet état des lieux: le pignon (partie haute) occidental, entre les deux beffrois. « Il est très fragilisé, il penche notamment parce que la statue de l’ange, en haut, est tellement brûlée qu’elle est fendue sur toute la hauteur », a expliqué Franck Riester.

« Une opération qui a lieu aujourd’hui vise, via un échafaudage qui va être installé, à sangler cet ange et le retirer », a poursuivi le ministre.

Troisième point problématique : l’angle du beffroi sud, « qui a été tellement chauffé, avec des pierres devenues totalement friables, qu’il y a un risque que les chimères s’effondrent ». « Si elles s’effondrent elles pourraient mettre en danger les grands orgues qui ont pour l’instant été préservés », a souligné le ministre. « L’opération pour enlever les chimères est lancée. »

Il y a par ailleurs à Notre-Dame « trois endroits très problématiques » où la voûte s’est effondrée: « la nef, du fait de l’effondrement de la flèche, a la croisée du transept, et dans le transept nord ».

« A ces trois endroits la voûte s’est effondrée et il y a un vrai risque qu’elle s’effondre ailleurs, raison pour laquelle des échafaudages vont être aujourd’hui installés, pour mettre des plateaux pour retirer les gravats qui sont sur la voûte, et très rapidement la bâcher. S’il se mettait à pleuvoir il y aurait une accumulation d’eau, ça pèserait sur la voûte », a prévenu le ministre de la Culture.

Lire la suite

France

Une dernière fois, Abdelkader Merah dit être étranger aux crimes de son frère

AFP

Published

on

By

Son procès en appel se termine et Abdelkader Merah a dit jeudi, une dernière fois avant que la cour ne se retire pour délibérer, qu’il n’avait « rien à voir » avec les crimes commis par son frère Mohamed en 2012.

L’accusation, qui l’a décrit comme le « mentor » du jihadiste toulousain, a requis la perpétuité contre lui, balayant les doutes de la première cour d’assises qui avait en 2017 condamné Abdelkader Merah à 20 ans de prison pour association de malfaiteurs terroriste mais l’avait acquitté du chef de complicité des crimes de son frère.

« Je voudrais simplement dire que je n’ai rien à voir avec l’action perpétrée par mon frère », a-t-il déclaré à la barre.

Pas un mot de plus, pas un regard en direction des victimes, fidèle à l’impassibilité affichée durant les quatre semaines d’audience devant la cour d’assises d’appel de Paris.

La veille, sa défense a plaidé l’acquittement pour les faits de complicité, fustigeant un dossier « sans preuves » et une accusation minée par le poison de l’émotion nourrissant « une volonté délibérée de rendre la justice au pied du mur de l’exemple ».

Au côté du principal accusé, le délinquant toulousain Fettah Malki, condamné en première instance à 14 ans de réclusion criminelle pour avoir fourni un gilet pare-balles et un pistolet-mitrailleur à Mohamed Merah, a lui aussi été bref.

« Je voudrais exprimer mes regrets d’avoir donné une arme à Mohamed et avoir une pensée pour les victimes. Pour le reste, je ne suis pas un terroriste », a dit Fettah Malki, qui s’est toujours présenté comme un « commercial » de la cité, ancré dans la délinquance mais totalement étranger à la religion.

L’accusation a requis « entre 15 et 20 ans » de réclusion contre lui pour sa participation à une association de malfaiteurs terroriste (AMT): parce que dans ce quartier des Izards où « tout se sait », il ne pouvait « pas ne pas savoir » que Mohamed Merah était un salafiste radical.

Le jihadiste toulousain, passé sous les radars de l’antiterrorisme, a assassiné en mars 2012 trois militaires, un enseignant et trois enfants juifs, inaugurant une nouvelle vague d’attentats sur le sol français.

L’accusation, qui cherche à obtenir la condamnation d’Abdelkader Merah pour complicité des crimes de son frère, a appelé la cour à répondre par un « châtiment » implacable à « la terreur » désormais associée au nom de Merah.

La cour, uniquement composée de magistrats comme c’est la règle en matière terroriste, s’est retirée peu avant 10H00 pour délibérer. Le verdict est attendu dans la soirée.

Lire la suite




Derniers articles

Sports11 minutes ago

Monte-Carlo: Medvedev remporte le choc Next Gen du jour contre Tsisipas

Le Russe Daniil Medvedev, 23 ans (14e mondial), a remporté jeudi le choc des jeunes stars de la génération montante...

Sports1 heure ago

Manchester City: Guardiola a perdu les clefs de l’Europe

Pep Guardiola, agenouillé sur la pelouse, se tenant la tête dans les mains, reste comme l’une des images fortes de...

Football2 heures ago

Paris SG: l’angoisse d’une fin de saison ratée

Qu’est-ce qui cloche au PSG ? Au lieu d’officialiser son titre de champion, le club parisien s’est empêtré dans une...

Sports3 heures ago

Coupe d’Europe: le renouveau toulousain, une aubaine pour sa trésorerie

Leader du championnat et demi-finaliste de la Coupe d’Europe, le Stade Toulousain a retrouvé son lustre d’antan et remplit de...

Sports4 heures ago

Le CIO va donner 500.000 euros pour que Notre-Dame soit prête pour les JO de Paris-2024

Le Comité international olympique (CIO) va donner 500.000 euros pour la reconstruction de Notre-Dame, a annoncé son président Thomas Bach...

France4 heures ago

Notre-Dame: une cathédrale « éphémère » en bois envisagée sur le parvis

Une cathédrale de bois « éphémère » pourrait être élevée sur le parvis de Notre-Dame, en partie détruite par les flammes, le...

Monde5 heures ago

Le baptême en libre-service dans l’Eglise du Danemark en manque de fidèles

Pris d’une envie soudaine d’être baptisé mais réticent face à la perspective d’une préparation exigeante ? L’Eglise du Danemark a...

Sports5 heures ago

Masters 1000 de Monte-Carlo: Djokovic passe en quarts sans briller

Novak Djokovic s’est qualifié jeudi pour les quarts de finale du Masters 1000 de Monte-Carlo en battant l’Américain Taylor Fritz...

France5 heures ago

Notre-Dame: il reste « trois points de fragilité majeurs » selon Riester

Il reste « trois points de fragilité majeurs » dans la cathédrale Notre-Dame sur lesquels des travaux sont en cours, a déclaré...

Monde6 heures ago

Ukraine: le comédien Zelensky grand favori du second tour

A trois jours du second tour de la présidentielle en Ukraine, le comédien Volodymyr Zelensky s’imposait jeudi comme le grand...

Advertisement

Nous suivre sur facebook