Connect with us

Egypte

Egypte: décès de l’acteur franco-égyptien Gamil Rateb

AFP

Publié le

L’acteur franco-égyptien Gamil Rateb, qui a été à l’affiche de nombreux films et pièces de théâtre en Egypte et en France, est mort mercredi à l’âge de 92 ans, a annoncé le Syndicat des artistes égyptiens.

L’artiste « est mort dans son lit à son domicile » au Caire, a déclaré à l’AFP l’acteur Sameh el-Seriti, membre de ce syndicat.

« Les funérailles religieuses auront lieu à la mosquée d’Al-Azhar mercredi après-midi », a-t-il ajouté, sans préciser les raisons du décès de M. Rateb.

Né en 1926 dans un famille aisée du Caire, d’un père égyptien et d’une mère française, M. Rateb s’intéresse au théâtre dès l’enfance.

Il fait sa première apparition au cinéma en 1946 dans le film « Ana el-Sharq » (Je suis l’Orient, en français), aux côtés notamment de l’actrice française Claude Godard.

Il se rend ensuite en France, pour poursuivre ses études de droit et rejoindre la Comédie française.

Il apparaît dans plusieurs pièces de théâtre, productions télévisées et films égyptiens et internationaux, dont le plus célèbre est « Lawrence d’Arabie » en 1962.

Neveu de Hoda al-Chaaraoui, une célèbre féministe arabe, M. Rateb prenait régulièrement position pour les libertés individuelles sur les plateaux de talk-shows égyptiens.

En France, il a été fait en 2006 Chevalier de la Légion d’honneur.

NOTE: Dans le but d’élargir son champ d’action, LaminuteInfo s’ouvre au journalisme citoyen. L’objectif de la politique éditoriale est d’essayer  désormais de publier des actualités concernant des événements ou faits objectifs, vérifiables et autant que possible inédits. Si vous avez des informations à partager avec les autres, alors soumettez les pour publication ICI

Egypte

Un auteur égyptien refuse de reconnaître un tribunal militaire

Avatar

Published

on

Getty Images

L’auteur à succès égyptien, Alaa Al Aswany, a déclaré à la BBC Arabic qu’il refusait de comparaître devant un tribunal militaire en tant que civil et écrivain, pour faire face à des accusations d’avoir insulté le président, l’armée et la justice.

S’exprimant à New York, le romancier Yacoubian Building a déclaré que le gouvernement du président Abdul Fattah al-Sisi avait interdit ses apparitions à la télévision et ses chroniques hebdomadaires en raison de son impact négatif sur l’opinion publique.

Le déniste devenu auteur dit qu’il doit maintenant enseigner la création littéraire aux États-Unis pour gagner sa vie.

Il a accusé le gouvernement d’étouffer la liberté d’expression.

Mardi, un organe de surveillance des médias égyptien a publié une réglementation plus stricte menaçant les organes de presse de la fermeture et de lourdes amendes pour toute infraction rapportée par les autorités ou le public.

Lire la suite

Egypte

Egypte: des catacombes de 2.000 ans préservées de la montée des eaux souterraines

AFP

Published

on

By

Les catacombes de Kom el-Shouqafa lors de l'inauguration d'un programme de préservation contre la montée des eaux souterraines, à Alexandrie, le 3 mars 2019 / AFP

Un programme d’ingénierie civile destiné à mieux préserver des catacombes de 2.000 ans contre la montée des eaux souterraines, qui menace ce site archéologique touristique, a été inauguré dimanche à Alexandrie par les autorités égyptiennes.

Les travaux de ce projet de modernisation, réalisé avec l’aide de l’Agence des Etats-Unis pour le développement international (USAID), avaient débuté en novembre 2017 pour équiper le site de six pompes de drainage.

Utilisées du Ier au IVe siècle après Jésus-Christ sous l’Empire romain, les catacombes de Kom el-Shouqafa ont été découvertes en 1900 et sont considérées comme les plus célèbres et les plus importantes d’Alexandrie.

Mêlant les styles égyptien, romain et grec, elles sont constituées d’un ensemble de trois tombes souterraines, creusées dans des roches calcaires et abritant les sépultures de riches familles de l’époque.

« C’est un programme unique qui a combiné archéologie et ingénierie civile », s’est félicité Thomas Nichols, un ingénieur consultant ayant participé au projet.

En 1985, les autorités égyptiennes avaient lancé un programme de drainage des eaux souterraines grâce à un système de pompage permanent. En 2015, l’USAID avait accepté de financer la modernisation de ce programme.

« Nous avions demandé immédiatement le lancement d’un nouveau projet à Kom el-Shouqafa pour en finir avec ce problème d’eaux souterraines qui menacent la zone depuis plus de cent ans », a déclaré le ministre égyptien des Antiquités Khaled el-Anani lors de l’inauguration du programme.

Plusieurs sites antiques égyptiens sont menacés par la montée des eaux souterraines, qui fragilise leurs fondations, dont le temple de Karnak à Louxor ou encore le plateau du Sphinx de Guizeh.

La montée des eaux souterraines est liée à divers facteurs, notamment à un système d’irrigation très gourmand, à l’urbanisation, aux fuites d’eaux usées, à l’élévation du niveau des mers liée au changement climatique ou encore aux barrages artificiels.

Ce projet est « un exemple du soutien des Etats-Unis au gouvernement égyptien dans la préservation de son héritage culturel », a déclaré Tom Goldberger, chargé d’affaires des Etats-Unis en Egypte.

Selon lui, Washington a consacré « plus de cent millions de dollars » (88 millions d’euros) à ce domaine, « au cours des dernières décennies ».

L’Egypte a récemment intensifié sa communication autour des nouvelles découvertes archéologiques et des projets de restauration de sites antiques, dans le but notamment de relancer le secteur du tourisme, en difficulté depuis le soulèvement populaire de 2011.

Lire la suite

Egypte

Egypte: au moins 20 morts dans un accident en gare du Caire

AFP

Published

on

By

Au moins 20 personnes ont été tuées et une quarantaine d’autres blessées mercredi à la gare centrale du Caire, à la suite d’un accident de train ayant provoqué un important incendie, a-t-on appris de sources sécuritaire et médicale.

Selon ces sources, l’accident d’une rame a déclenché cet important incendie à l’intérieur de la station centrale Ramsès, la principale gare ferroviaire de la mégalopole égyptienne.

La télévision d’Etat égyptienne a confirmé le bilan de l’accident.

Une dizaine d’ambulances et autant de véhicules de pompiers étaient déployés devant la gare, selon un journaliste de l’AFP sur place.

L’entrée principale de la gare était filtrée par la police. A l’intérieur de la gare, un train calciné était inspecté par des policiers et des pompiers, tandis que journalistes et passants prenaient des photos.

Le Premier ministre égyptien Mostafa Madbouly s’est rendu rapidement sur les lieux. Dans une déclaration publique, il a prévenu que « toute personne responsable de négligence (à l’origine de l’accident, ndlr) devra en répondre » et faire face à de « sérieuses » conséquences.



De nombreuses photos et vidéos partagées sur les réseaux sociaux montrent un épais panache de fumée noire s’élevant au-dessus de la gare. D’autres images à l’intérieur de la gare montrent un quai en feu et des personnes s’activant pour porter secours aux victimes.

Selon des médias locaux, un train serait entré en collision avec un bloc métallique. Selon d’autres, il aurait heurté le quai.

Le trafic automobile –toujours dense au Caire– autour de la gare semble par ailleurs avoir été interrompu, selon de nombreux témoignages sur les réseau sociaux.

L’Égypte connaît régulièrement de graves accidents routiers ou ferroviaires dus à une circulation anarchique, des véhicules vétustes, des routes et des voies ferrées mal entretenues et peu surveillées.

La tragédie ferroviaire la plus meurtrière dans l’histoire de l’Égypte s’est produite en 2002, avec l’incendie d’un train qui avait fait quelque 370 morts à une quarantaine de kilomètres au sud du Caire.

Selon le bureau des statistiques égyptiens, 1.793 accidents de trains ont été enregistrés en 2017.

Lire la suite




Derniers articles

Business6 minutes ago

Travailler plus, comment et pourquoi ? Macron devra trancher

Les Français devront-ils travailler plus ? Et, si oui, pour financer quoi ? La question divise la classe politique et...

Biodiversité8 minutes ago

Annonces Macron: Canfin attend « des mesures complémentaires » sur l’environnement

Pascal Canfin, numéro deux sur la liste LREM pour les européennes, a dit lundi attendre « des mesures complémentaires » sur le...

Monde8 minutes ago

La Corée du Nord confirme une « prochaine » visite de Kim en Russie

Le leader nord-coréen Kim Jong Un va « prochainement » se rendre en Russie pour des discussions avec le président Vladimir Poutine,...

Technologie8 minutes ago

Tesla veut lancer des taxis autonomes en 2020

Elon Musk, le patron fondateur de Tesla, a annoncé lundi que le constructeur de voitures électriques avait l’intention de proposer...

Afrique13 minutes ago

Algérie: arrestation du PDG du premier groupe privé et d’autres industriels

La gendarmerie algérienne a arrêté lundi l’homme d’affaires Issad Rebrab, considéré comme la première fortune d’Algérie, pour « fausse déclaration concernant...

Sports24 minutes ago

Tour des Alpes: duel Nibali-Froome sur la route des grands Tours

Comme un petit avant-goût des grands Tours à venir: de lundi à vendredi, le Tour des Alpes emmène les coureurs...

France34 minutes ago

France Télévisions obtient les droits en clair des JO-2024 et 2022

France Télévisions a obtenu les droits de diffusion en clair des Jeux olympiques d’été 2024 à Paris, a annoncé lundi...

Business1 heure ago

Wall Street termine en ordre dispersé au début d’une semaine chargée

La Bourse de New York, de retour d’un long week-end, a terminé en ordre dispersé lundi à l’entame de la...

Biodiversité1 heure ago

Birmanie: des milliers de manifestants protestent contre un projet de barrage soutenu par la Chine

Plusieurs milliers de personnes ont manifesté lundi dans le nord de la Birmanie pour protester contre la relance d’un projet...

Sciences1 heure ago

Des chercheurs ont calculé la fonte du Groenland depuis 1972: « ça fait peur »

Mesurer la fonte des glaces au Groenland ou en Antarctique est un exercice relativement précis en 2019, grâce à un...

Advertisement

Nous suivre sur facebook