La Minute Info - Actualité camerounaise, africaine et mondiale en un clic

Santé du couple présidentiel: déclaration du porte parole du gouvernement camerounais

Issa-Tchiroma-Bakary-au-cours-dune-confťrence-de-presse.DSCI08761

Mesdames, Messieurs les Journalistes,
Chers Invités,
Mesdames, Messieurs,
Une fois de plus, l’actualité nous amène à nous retrouver aujourd’hui, 72 heures seulement après notre dernière rencontre, pour échanger sur un autre sujet, d’une préoccupation tout aussi importante.
Je vous souhaite donc à tous et à toutes une chaleureuse bienvenue, et je vous remercie d’avoir répondu si promptement à l’appel que je vous ai adressé il y a quelques heures seulement.
Mesdames, Messieurs les Journalistes,
Chers Invités,

Mesdames, Messieurs,
Le 13 mars dernier, le Journal français le Monde a publié dans son édition en ligne, un article faisant état de ce que le couple présidentiel camerounais actuellement en séjour privé en Europe, serait en fait en butte à de graves problèmes de santé, qui l’auraient amené à consulter des spécialistes notamment en Suisse, pour ce qui est du Chef de l’État, et en France, en ce qui concerne la Première Dame.
Pris en flagrant délit de fausse nouvelle, le Journal français a, à trois reprises, modifié le même article, dans la première version duquel il avait commencé par affirmer que le couple présidentiel avait quitté le Cameroun séparément, alors qu’au vu et su de tout le monde, le Président de la République et Madame Chantal Biya avaient embarqué ensemble dans le même avion le 1er mars 2015 à l’Aéroport International de Yaoundé-Nsimalen.

Le Gouvernement de la République du Cameroun apporte un démenti catégorique aux allégations abjectes et malveillantes proférées par le journal « Le Monde ».
Le Gouvernement camerounais dénonce la désinvolture et le manque de professionnalisme affichés par ce journal à la réputation et à la notoriété jusque-là établies.
Le Chef de l’État, Son Excellence, Paul BIYA et son épouse, se trouvent actuellement en séjour privé en Europe et leurs états de santé respectifs n’appellent aucune préoccupation.
Le Président de la République et la Première Dame se portent parfaitement bien. 
Le Chef de l’État est et demeure plus que jamais aux commandes de la République, où qu’il se trouve et à tout moment de l’action qu’il mène.  
Il tient la barre ferme, droit dans ses bottes. 
Tous les Camerounais, tous les investisseurs et l’ensemble de nos partenaires doivent en avoir l’assurance. 
Le Chef de l’ÉtatSon Excellence Paul BIYA et son épouse, regagneront bientôt le Cameroun à l’issue de leur séjour privé en Europe. Ils continueront, comme ils le font du reste actuellement, à vaquer à leurs occupations à leurs tâches quotidiennes.
Le peuple camerounais n’est pas dupe de la malveillance, de la conspiration sordide et à peine voilée, qui sous-tendent ces attaques à répétition menées contre notre pays par médias interposés.
Mais ces contempteurs et autres oiseaux de mauvais augure  doivent savoir que jamais ils n’auront raison de la détermination de la nation camerounaise et de son Chef, Son Excellence Paul BIYA, à conduire notre pays vers son destin prodigieux et son essor inexorable.
Le Président Paul BIYA a l’habitude de dire que les richesses prodigieuses dont la nature a doté notre pays, appartiennent aux Camerounais de toutes les générations ; et il a souvent ajouté qu’il y veille personnellement et qu’il en sera ainsi.
Est-ce là le grief fait au Cameroun et à son Chef, et qui nous vaut autant d’adversité et d’inimitié de la part de nos prédateurs ?
Est-ce parce que le Chef de l’État du Cameroun s’est ainsi posé en gardien jaloux de cette fortune nationale, que des forces embusquées et tapies dans l’ombre, cherchent obstinément à le déstabiliser et partant, à détruire notre nation tout entière?
Je saisis donc cette occasion malheureuse – une de plus, où notre pays se trouve injustement attaqué – pour appeler les Camerounais à l’extrême  vigilance, face aux manœuvres de diversion, de distraction et de sédition dont nous sommes la cible, au moment même où il est plus que jamais nécessaire de concentrer toutes nos énergies et de mobiliser l’ensemble de nos ressources, afin de porter l’estocade à la secte terroriste et criminelle « Boko Haram », dans son dessein funeste et tyrannique de déstabilisation de notre nation.
J’invite donc, au nom du Gouvernement, toutes les populations camerounaises, à continuer d’apporter un soutien sans faille au Chef de l’État, Son Excellence Paul BIYA, Chef des Armées, ainsi qu’à nos forces de défense et de sécurité engagées dans ce combat, qui est un combat à la fois juste, légitime et citoyen.

À vous, Mesdames, Messieurs les Journalistes, je vous demande de ne pas prêter le flanc aux manœuvres de manipulation multiformes auxquelles vous pourriez être exposés, du fait de la volonté destructrice de certains ennemis de notre patrie, et de continuer d’informer les opinions publiques nationales et internationales, dans le respect des valeurs de paix, d’unité, de solidarité et de citoyenneté qui caractérisent notre nation.
Je vous remercie de votre aimable attention.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *