Présidentielle Française: Emmanuel Macron déchaîne Twitter avec l’affaire Mohamed Saou - LaMinuteInfo

Présidentielle Française: Emmanuel Macron déchaîne Twitter avec l’affaire Mohamed Saou

Emmanuel Macron a déchaîné Twitter ce vendredi après-midi avec une phrase pas très claire tenue en off pendant une interview diffusée sur la radio Beur FM.
Le candidat d’En Marche était interrogé ce vendredi sur Mohamed Saou, un ancien responsable départemental d’En Marche, récemment écarté du mouvement pour d’anciens messages polémiques postés sur les réseaux sociaux. Ce professeur d’histoire-géographie dans le Val d’Oise avait notamment écrit : “Je n’ai jamais été et je ne serai jamais Charlie”, après la publication par Charlie Hebdo d’un dessin caricaturant les victimes d’un séisme en Italie. Certains lui avaient aussi reproché d’avoir partagé un message du CCIF (Comité contre l’islamophobie en France), d’avoir dénoncé les actes hostiles aux musulmans après les attentats de Nice et d’avoir défendu la décision du Conseil d’Etat jugeant illégale l’interdiction du burkini sur les plages françaises.

La version “on”
Ce vendredi, alors qu’il était au micro de Beur FM, Emmanuel Macron a confirmé qu’il avait dû mettre en retrait Mohamed Saou de sa campagne : “Mohamed Saou est un citoyen plein et entier. C’est un responsable plein et entier. Je le respecte. J’admire le travail qu’il a fait. Mais en même temps, il a des responsabilités. Et les messages qu’il a mis sur Internet, ce sont des messages qui ont une part de gravité, qui ont touché des gens. Dire ‘Je ne suis pas Charlie’, c’est un message qui blesse aussi des gens”, a déclaré le candidat d’En Marche.

Les propos “off”
Un peu plus tard, une page musicale interrompt l’interview sur la radio et Emmanuel Macron continue de débattre du cas Saou avec ses deux intervieweurs. Sauf que le micro n’est pas coupé et que ses propos, diffusés en direct sur Facebook, sont un peu plus mesurés que ce qu’il a dit précédemment. Le présentateur lui dit : “On a déjà eu ce débat. Les gens qui disent ‘Je ne suis pas Charlie’. Au sens ‘Je ne suis pas Charlie Hebdo, je ne suis pas obligé d’aimer’”, et Emmanuel Macron de répondre : “Non, mais il a fait un ou deux truc un peu plus radicaux. C’est ça qui est compliqué. Mais à côté de ça, c’est un type bien, c’est un type très bien, Mohamed. Et c’est pour ça que je ne l’ai pas viré”.

Pendant ce temps-là, les réseaux sociaux sont inondés de ses soutiens. Un compte montrant Emmanuel Macron avec une barbe et s’appelant Djamel poste des messages, rappelant la campagne dont a été victime Alain Juppé pendant la campagne de la primaire de la droite :

Mohamed Saou, n’a pas encore réagi, lui qui disait vivre son éviction d’En Marche comme une injustice dans Libération : “J’entends l’argument ‘on ne peut pas se permettre de se mettre à dos un certain électorat’”, développe-t-il. “Mais en sortant le seul référent maghrébin du mouvement, pendant la semaine consacrée aux quartiers populaires, est-ce qu’on ne se met pas à dos un autre électorat, celui que l’on veut sortir de l’abstentionnisme ?”, se demandait-il encore il y a deux semaines.
 Sources: M6

1 Comment

  1. SOFINE

    16 avril 2017 at 10 h 12 min

    L IOUIF EST EN MARCHE POUR LA RADICALISATION POUR UN ISLAMISME RADICAL POLITIQUE ET DE GUERRE AVEC CONQUERENCE DE NOS QUARTIERS
    A LA TETE CEUX QUI SE FONT PASSER POUR LES MUSULMANS DE FRANCE AVEC LASFAR ET MARWAN DES DICTATEURS DANGEREUX NOCIF POUR NOTRE PAYS PAUVRE FRANCE ALORS QU ILS NE REPRESENTE QU EUX MEME , QU ELLE SIGNAL ONT ENVOI TON A NOTRE JEUNESSE SES PERSONNE MILLIARDAIRE QUI POSSEDE MEME UN JET VEULENT GOUVERNER LA FRANCE GRACE A DES NAIFS INEXPERIMENTER COMME MACRON DAILLEURS IL A DEMANDER QUE LES MAGASINS SOIT OUVERT TOUS LES JOURS FERIE Y COMPRIS LE LUNDI DE PAQUE C’EST LA LOI MACRON POUR FAIRE OUBLIER AUX FUTUR GENERATION D OU ILS VIENNENT DONC PLUS DE RELIGION CHRETIENNE MAIS DE L ISLAMISME RADICAL A LA PLACE UNE REVOLUTION S IMPOSE POUR LES DROITS DES FEMMES ET DE L ENFANT QUI SONT BAFOUER TOUS LES JOURS DANS LES QUARTIERS AVEC LE SOUTIENT DE SES POLITICARS AMATURISTE DANGEREUX ILS ONT OUBLIER LES ATTENTATS ILS FOND ABSTRACTION DES ATTAQUES TERRORISTES ET VALIDE CEUX QUI LES CAUTIONNENT !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *