La vérité sur l’orgasme nocturne - LaMinuteInfo

La vérité sur l’orgasme nocturne

Oui, il est possible d’atteindre le plaisir extrême sans rien faire, ou presque. Si les hommes sont plus familiers de cette sensation d’excitation, les femmes aussi ne sont pas en reste, sans pour autant en avoir toujours conscience.

En ce qui concerne les hommes, la question ne se pose guère. On sait depuis longtemps qu’ils ont des éjaculations nocturnes dues le plus souvent à des décharges, sans jeu de mots, plus qu’à des rêves érotiques, quoiqu’en dise la magnifique chanson du groupe « Il était une fois ». Souvenez-vous de ces paroles tellement explicites : « j’ai encore rêvé d’elle et les draps s’en souviennent. »

D’après la dernière enquête en effet 83 % des hommes auraient des éjaculations nocturnes alors que seulement 40 % des femmes ressentiraient des orgasmes durant leur sommeil. Evidemment, même si la jouissance féminine est sans nul doute aussi intense que celle d’un homme, il n’en reste guère de traces sur les draps.

Cela étant dit, ce chiffre de 40 pour cent me paraît bien en dessous de la moyenne. En tant que femme, la sensation d’avoir joui est peut-être la même que chez un homme mais si doute il y a, rien ne nous permet d’avoir une réponse claire.

Tensions pulsionnelles incontrôlées
Les orgasmes durant notre sommeil sont dus soit à des tensions pulsionnelles qui prennent le dessus soit à des rêves érotiques. Or, en ce qui concerne les pulsions et les tensions, il faut bien reconnaître que l’homme est nettement plus en surchauffe sexuelle que la femme. C’est bien connu il pense au sexe une fois par minute donc en huit heures de sommeil, il y a peu de chances que le sexe soit absent de son cerveau.

En revanche, en ce qui concerne les rêves érotiques, les femmes peuvent en avoir tout autant que les hommes. Bien sûr de nombreuses femmes sont sans doute encore inhibées mais physiologiquement, leur corps est tout à fait apte à se laisser aller. La nuit justement nous laissons de côté la tour de contrôle et donc le corps peut être dans un lâcher prise. Quand on connait tous les bienfaits d’un orgasme sur notre santé, je ne peux que conseiller les femmes à en obtenir durant leur sommeil.

Donc, c’est très simple, mesdames ; avant de vous endormir, n’hésitez pas à fantasmer sur un homme que vous avez trouvé tout à fait séduisant. Osez glisser négligemment votre main sur votre pubis, autorisez votre clitoris à vivre sa vie…

Et si vous vous réveillez avec une sensation bien agréable, surtout laissez-vous emporter par ce plaisir nouveau qui pourrait tout à fait vous entraîner vers un orgasme intense.

Par Brigitte Lahaie

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *