La Minute Info - Actualité camerounaise, africaine et mondiale en un clic

Cameroun: Rentrée des classes sous haute surveillance à Bamenda

Sur toute l’étendue nationale du Cameroun, le 9 janvier 2017 est jour de rentrée scolaire. Alors que les forces de l’ordre ont quadrillé la ville de Bamenda dans la Région du Nord-Ouest, des messages menaçants des expéditeurs inconnus sont envoyés aux parents d’élèves.

C’est une information que relaie le quotidien Le Jour dans son édition du 9 janvier 2017. La ville de Bamenda dans la Région du Nord-Ouest est placée sous haute surveillance en ce jour de rentrée scolaire. Des parents d’enfants auraient reçu des messages menaçants et intimidants visant à les amener à ne pas envoyer les élèves à l’école. Et dans l’esprit de certains d’entre eux, c’est qu’on pense que la grève va reprendre de plus belle. Alors que les pouvoirs publics n’ont ménagé aucun effort pour rassurer les populations.

Il y a eu des sorties médiatiques des autorités de la Région notamment sur les ondes des radios locales et de la station régionale de la Cameroon Radio and Television (CRTV). On peut aussi mentionner la présence dans la ville de Jean Ernest Ngalle Bibehe Massena, le Ministre des Enseignements Secondaires (MINESEC). «Un programme annonce que le Ministre des Enseignements Secondaires va visiter plusieurs établissements publics pour s’assurer de l’effectivité de la rentrée scolaire», écrit le quotidien.

Il faut dire qu’à la veille de ce jour, c’est-à-dire le 8 janvier dernier, la ville de Bamenda était plutôt calme. «Les différents marchés sont ouverts et fonctionnels. L’avenue commerciale est en pleine activité. Les échanges entre commerçants et clients se déroulent en toute quiétude. La même harmonie est perceptible et visible au marché central. La curiosité c’est le ravitaillement qui a pris de l’ampleur. Des achats sont effectués dans les secteurs de commerce de fruits et de l’agroalimentaire», rapporte Le Jour

Ce matin la présence policière est observée devant les enceintes des établissements scolaires. À l’entrée, un contrôle est effectué.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *