Côte d’Ivoire / Un plan de départ volontaire proposé pour éviter un licenciement de masses à la SUCAF-CI - LaMinuteInfo

Côte d’Ivoire / Un plan de départ volontaire proposé pour éviter un licenciement de masses à la SUCAF-CI

Ferkessédougou, 20 juin (AIP) – Un  plan de départ volontaire est en cours à la sucrerie d’Afrique-Côte d’Ivoire  (SUCAF-CI) en vue de permettre aux pré-retraités de bénéficier d’une retraite paisible, a appris l’AIP, lundi, auprès à la direction des complexes.

Lors d’un entretien sur une réorganisation entreprise par la direction générale visant la réduction de l’effectif  de ses travailleurs permanents, le directeur des complexes sucriers, Jean Pierre Champeaux, a indiqué qu’il s’agit d’une réorganisation visant la  suppression de certains postes dans les différentes  directions de l’entreprise.

« Ce ne sont pas des personnes qui sont visées mais des postes. A travers cette réorganisation, la SUCAF veut  se donner les moyens de faire face à la compétitivité. La compétitivité fait rage en ce moment » s’est-il justifié.

Sur le sujet du départ volontaire à la retraite, le directeur des complexes a soutenu que « ce n’est pas une obligation mais une proposition pour permettre aux travailleurs de bénéficier d’une retraite digne avec la liquidation de tous leurs droits suivie  de  mesures d’accompagnement importantes ».

Selon M. Champeaux, le PDV  qui a été l’objet d’échanges au sein d’un comité de suivi, entre la direction générale et les trois syndicats représentatifs des travailleurs dans le sens d’une amélioration des conditions de départ, comportent de nombreux avantages.

« Il permet aux travailleurs dont les postes ont été supprimés d’aller dignement à la retraite avec de nombreux avantages tels que des indemnités de retraites substantielles, des mesures complémentaires, et certaines mesures d’annexes sociales telles que le CMS (Accès aux Centre Médicaux Sociaux) jusqu’à la fin de l’année, l’assurance maladie, le maintien  de la résidence pendant quelques mois, etc. Par exemple le travailleur qui part volontairement et qui ne totalise que deux ans de service bénéficiera de quatre mois de salaires comme indemnités complémentaires », a-t-il expliqué.

La liquidation des droits est prévue pour le 1er juillet 2017. La signature de la convention  entérinera les lettres de démissions signées par les demandeurs qui sont déjà au nombre de 210.

Pour s’inscrire dans une dynamique de compétitivité, la SUCAF a opté pour une réduction de ses effectifs qui passeront de  1130 permanents à 900. Ainsi, ce sont des postes qui seront supprimés dans de nombreuses directions de l’entreprise. L’entreprise a opté pour le départ volontaire appelé PDV, afin d’éviter des compressions brutales, rappelle-t-on.

Sont concernés par la même mesure, les travailleurs permanents des deux complexes sucriers, Ferké1 (à Ferkessédougou) et Ferké 2 (dans le département de Tafiré à 60 km de Ferkessédougou).

(AIP)

ti/kkf/akn/kam

Source: AIP

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *