Côte d’Ivoire/ Les femmes de Niakara invitées à accorder un intérêt à l’élevage de bovins - LaMinuteInfo

Côte d’Ivoire/ Les femmes de Niakara invitées à accorder un intérêt à l’élevage de bovins

Niakaramandougou, 16 juil (AIP)- L’unique opératrice de la filière bétail du département de Niakara (Centre-Nord, région du Hambol), Minawélé Ouattara, exhorte les femmes à s’intéresser à ce secteur porteur de richesse.

Lors d’un entretien avec l’AIP, samedi, cette quinquagénaire accréditée d’une vingtaine d’années d’activité dans le domaine a d’abord débuté par l’élevage de bovins avant de se lancer dans le circuit de la commercialisation de ces bêtes.

« J’ai commencé avec un seul et très jeune veau dont s’était débarrassé un bouvier car la mère de l’animal refusait catégoriquement de l’allaiter. J’ai dû donc le nourrir au biberon… », se souvient-elle.

« Je voudrais sincèrement que les Ivoiriennes en général et surtout mes sœurs de Niakara s’intéressent et s’investissent à fond dans ce secteur porteur de richesse afin de tourner le dos à la pauvreté », a recommandé cette opératrice influente de la filière bétail dans la localité.

En effet, Minawélé Ouattara revendique à ce jour une propriété de 24 parcs de bœufs, soit 2 400 têtes, à raison de 100 bêtes par parc. Une information confirmée par la direction départementale du ministère des Ressources animales et halieutiques de Niakara.

Née en 1962 à Niakaramandougou, Minawélé Ouattara est mariée et mère de famille. Plus connue dans la ville de Niakara sous le pseudonyme Sogbê, diminutif Mousso gbê  (femme de teint clair, en langue Malinké ), est active depuis 21 ans dans le secteur.

(AIP)

jbm/cmas

Source: AIP

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *