Côte d’Ivoire: Abidjan accueillera en octobre un atelier sur les réponses et solutions africaines à la cyber sécurité - LaMinuteInfo

Côte d’Ivoire: Abidjan accueillera en octobre un atelier sur les réponses et solutions africaines à la cyber sécurité

Abidjan, la capitale économique ivoirienne, accueille du 10 au 12 octobre, la deuxième édition de la Conférence africaine sur la cyber sécurité (Africa Cyber Security Conference), sur le thème « L’état de la cyber sécurité en Afrique : opportunités de l’économie numérique face aux cyber menaces », avec pour objectif de montrer la nécessité d’une atmosphère inclusive de partage et d’échanges unissant l’ensemble de l’écosystème autour des enjeux essentiels soulevés par cette problématique.

En décloisonnant le débat, cette tribune vise à créer une synergie d’action entre les principaux acteurs (industries, régulateurs, opérateurs…) pour adopter de nouvelles perspectives et des objectifs uniques, à travers «  un échange dynamique d’idées » autour de trois principaux thèmes, indiquent les organisateurs.

Il s’agit de « L’état de la cyber sécurité en Afrique : opportunités de l’économie numérique face aux cyber menaces », de « L’Etat de la cyber sécurité en Afrique dans un monde numérique : comment relever les défis de la cyber sécurité en Afrique ? » et de « L’impact et l’opportunité économique de la cyber sécurité : comment créer un écosystème de confiance dans un monde numérique en mutation ? ».

Des épreuves de défense face à des cyber attaques, des démonstrations, conférences, présentations d’expériences publiques ou restreintes, des rencontres B2B, sont au programme de ces activités qui se dérouleront au Radison Blu Hôtel d’Abidjan.

Le continent africain a connu une forte pénétration dans le cyberespace passant de moins de 5% en 2007 à 28% en 2015. Pourvoyeurs de croissance et d’emplois, Internet, les réseaux mobiles, et les technologies de communication (TIC) sont devenues indispensables au développement en Afrique, avec, malheureusement pour corollaire, le développement de nouvelles activités illicites, criminelles et dangereuses à travers la cybercriminalité par de nombreuses attaques des sites et surtout de l’augmentation de 42% des cyberattaques en Afrique depuis 2012, selon le rapport Symantec 2013, à cause de défaillances dans la sécurisation du cyberespace.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *