Castaner: "pas de big bang" territorial mais "un contrat avec les collectivités locales" - LaMinuteInfo

Castaner: "pas de big bang" territorial mais "un contrat avec les collectivités locales"

Il n’y aura « pas de big bang » territorial pendant le quinquennat, mais « un contrat avec les collectivités locales », a expliqué lundi le porte-parole du gouvernement Christophe Castaner, qui exhorte les maires à « avoir confiance en la parole » d’Emmanuel Macron sur la suppression de la taxe d’habitation.

« Il nous paraît important de dialoguer, d’échanger. C’est vrai quand on travaille sur la réforme du code du travail, c’est vrai aussi pour les élus », a expliqué sur franceinfo M. Castaner, alors que s’ouvre lundi la Conférence des territoires.

« Je connais les inquiétudes », mais « la taxe d’habitation est un impôt injuste, archaïque, qui frappe sans distinction de vos revenus ». « Aujourd’hui un tiers de la taxe d’habitation est déjà compensé à 100% depuis de très nombreuses années par l’Etat en faveur des communes et au fond, on l’a juste oublié », a poursuivi le porte-parole.

« Mes collègues maires, je les invite à avoir confiance dans la parole d’Emmanuel Macron qui a dit que nous compenserions à l’euro près, en prenant en compte l’élargissement des bases, c’est-à-dire si la commune grandit, une petite augmentation chaque année de ces bases aussi dans la compensation », a ajouté M. Castaner.

« La taxe d’habitation, son montant sera ramené à zéro » par l’Etat, mais « les maires garderont la possibilité, s’ils le veulent, de rehausser ce taux ». Seulement, « ça va se voir, il faudra du courage politique », a-t-il expliqué.

De nombreux élus s’inquiètent de la suppression de la taxe d’habitation pour 80% des contribuables, promesse de campagne de M. Macron, et des répercussions sur les finances locales.

Par ailleurs, l’exécutif souhaite « proposer un contrat aux collectivités locales pour continuer à baisser les dépenses de fonctionnement mais à l?inverse augmenter les dépenses d’investissement qui sont productives », a indiqué M. Castaner.

« Il n’y aura pas de big-bang. Emmanuel Macron a dit qu’il ne voulait pas une nouvelle grande loi Notre ». « Par contre, il y a des possibilités. Des communes nouvelles: deux ou trois petites communes qui décident de se regrouper pour travailler ensemble, faire des économies d’échelle et être plus fortes. C’est pas idiot », a également déclaré le secrétaire d?État.

« La seule proposition qui va être présentée aujourd’hui, c’est celle de faire en sorte que partout où il y a une métropole qui est organisée, qui est déjà un échelon administratif puissant, et un département, nous allions vers la fusion de ces deux structures », a-t-il indiqué.

Source: AFP

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *