34 réfugiés burundais tués par les tirs de militaires en RD Congo - LaMinuteInfo

34 réfugiés burundais tués par les tirs de militaires en RD Congo

Trente-quatre réfugiés burundais ont été tués dans l’est de la République démocratique du Congo par les tirs de militaires lors d’ »échauffourées » entre les deux groupes, selon un nouveau bilan établi samedi par les autorités provinciales du Sud-Kivu.

Les Forces armées de la RDC (Fardc) ont voulu disperser vendredi à Kamanyola des réfugiés « en tirant des balles en l’air mais ils ont été débordés par les jets de pierres », a déclaré le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur du Sud-Kivu, Josué Boji, cité par l’AFP.

Selon M. Boji, un groupe de réfugiés burundais exigeait la libération de quatre des leurs, arrêtés dans la nuit de mercredi à jeudi puis « expulsés vers leur pays d’origine ».

On dénombre « 34 morts côté réfugiés burundais et 124 blessés », a-t-il indiqué, revoyant à la hausse un premier bilan de 18 réfugiés tués et un militaire congolais, donné un peu plus tôt.

Le Burundi traverse une grave crise politique émaillée de violences depuis la candidature en avril 2015 du président Pierre Nkurunziza à un troisième mandat controversé et sa réélection en juillet de la même année.

Ces violences ont déjà fait de 500 à 2.000 morts, selon les sources (ONU et ONG), des centaines de cas de disparition forcée et de torture et ont poussé à l’exil plus de 400.000 Burundais.

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *